Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Le sabot : une nouvelle revue littéraire engagée

Laure Besnier - 13.10.2017

Culture, Arts et Lettres - Salons - Revue Littéraire - Nouvelle Parution - Sabot Engagé


Une nouvelle revue trimestrielle, Le Sabot, vient de paraître. Sa ligne éditoriale ? Elle est résumée dans son sous-titre : « Revue littéraire de sabotage ». Son principe est de dénoncer le sabotage intellectuel subit face aux langages établis.

 

 


Il s'agit d'utiliser la littérature, l'humour, l'art comme contrepoids face aux slogans publicitaires, dialectes corporatistes, bois politiciens et autres récits médiatiques…

Le but ? Se réapproprier le terme et la fonction, en inverser l’utilisation actuelle, encourager à l’esprit critique, ouvrir l’imagination, interroger, rire, faire collaborer divers auteurs, poètes, photographes et dessinateurs en tout genre, soucieux de participer à un sabotage positif des imaginaires.

L'édito « Manifeste sans dogmes », rédigé par Antoine Jobard, le rédacteur en chef, peut être lu à cette adresse

De 18 à 84 ans, l'équipe du Sabot 1 est appuyée par la participation de Jean-Pierre Siméon, Francis Combes, Marcel Moreau et bien d'autres écrivains et illustrateurs. 

Un numéro Sabot aux Grands Voisins a été imprimé en octobre 2017 suite à une résidence d'écriture réalisée aux Grands Voisins (ancien hôpital Saint-Vincent-de-Paul, centre d'hébergement d'urgence, Paris 14e), et tente de dresser un portrait en mots et images du site.