Le Salon du livre de Paris 2012 : une édition à tire d'aile

Clément Solym - 14.12.2011

Culture, Arts et Lettres - Salons - Salon du livre - Paris - 2012


On connaissait Bouki. Mais si : le petit personnage qui se retrouvait sur les affiches du Salon du livre de Paris depuis trois ans. Sorte de héros livresque et masqué, avec une petite tête de pirate. D'ailleurs, sur l'affiche de l'édition 2011, avec la petite barre de téléchargement, on se grattait un peu la tête sur le fond du message...

 

N'en parlons plus, le Salon annonce que pour cette année 2012, Bouki part à la retraite, et le visuel du Salon 2012 sera clairement plus sobre, et plus professionnel. « Bertrand Morisset, Commissaire général du Salon du livre et Béatrice Germain, directrice de la communication du pôle « culture et loisirs » de Reed Expositions France ont souhaité faire évoluer la communication visuelle de cet évènement à l'occasion de la consultation d'agences », explique le Salon dans un communiqué.

 

L'agence Belleville, qui avait créé Bouki, a été retenue pour proposer le nouveau visuel qui « conjugue ainsi un message clair, une symbolique évidente, et un traitement graphique poétique et élégant, en rupture avec la frénésie du quotidien. Le Salon du livre est par extension l'espace où s'exprime cette liberté, où ces idées trouvent écho, où le débat peut s'enraciner ».

 

Il paraît que c'est ce que l'on appelle de l'élégance, et que tout le monde ne peut pas comprendre. En tout cas, cette blanche colombe sur fond noir, on touche au ravissement...