Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Le Suédois Tomas Tranströmer, Nobel de littérature 2011

Clément Solym - 06.10.2011

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - transtromer - nobel - litterature


Selon le porte-aprole de l'Académie, c'est le poète suédois Tomas Transtromer qui est ainsi désigné comme prix Nobel de littérature pour cette édition 2012.

Dans un commentaire spontané, l'un de nos journalistes s'est écrié : « Nul, nul, nul. » On s'attendait en effet plus à ce qu'un auteur arabe, en regard des événements qui ont secoué les pays, durant le Printemps arabe, soit récompensé.

Il est vrai qu'avec ce choix, la volonté d'ouverture manifestée et affirmée n'est pas vraiment ce qui rejaillit immédiatement.


« Peut-être que les gens trouveront cette décision controversée », explique le président du jury, mais il rappelle que depuis 40 ans, aucun Suédois n'a été récompensé.  En l'occurrence, il s'agissait d'Eyvind Johnson et Harry Martinson, salué en 1974.

Une justification cependant difficile à prendre pour argent comptant : le dernier Belge à avoir reçu un Nobel était Maurice Maeterlinck, et c'était en 1911...

Et l'on ne compte pas l'Inde, la Yougoslavie, Israël ou encore la Colombie, le Pérou, la Turquie, et j'en passe, et j'en oublie, qui n'ont reçu qu'un seul Nobel de littérature depuis le premier décerné...

Traduit dans 60 langues, Thomas Transtromera été publié aux éditions Gallimard, mais majoritairement au Castor Astral.

Très joli coup pour la petite maison d'édition qui ne manquera pas de réimprimer quelques exemplaires prochainement.