Le surréalisme mis à la page par le peintre Vladimir Kush

Julien Helmlinger - 06.06.2013

Culture, Arts et Lettres - Expositions - Vladimir Kush - Peinture - Surréalisme


De la littérature à l'eau de rose et jusqu'à la peinture à l'huile, il existe bien des manières de barbouiller le papier. Le peintre Vladimir Kush et ses coups de pinceaux propulsent l'objet livre au sein de l'univers surréaliste ; ce monde onirique et métaphorique où les pendules fondent à mesure que le temps passe, où les moustaches osent défier les lois de la gravité. L'occasion de se laisser prendre par les toiles de cet artiste russe, pour une odyssée hallucinatoire.

 

 

 

 

L'oeuvre de Vladimir Kush est prolifique et accorde une bonne place aux références littéraires.L'artiste expose actuellement dans ses quatre galeries américaines en attendant de trouver d'autres espaces par le monde où présenter sa peinture au public.

 

Selon l'artiste, le livre constitue à lui seul une métaphore de la vie humaine et de son histoire. Car jour après jour, chacun de nous a l'occasion « d'écrire de nouvelles pages » ou encore d'en « tourner une » dans divers domaines de l'existence.

 

Il rappelle par sa collection que le pouvoir de l'imaginaire se retrouve au coeur non seulement de la peinture, mais fait battre également celui de la littérature. Par analogie et à grand renfort de symboles, l'artiste a réussi son pari de lier les deux facettes.