Le théâtre privé a retrouvé une fréquentation satisfaisante

Victor De Sepausy - 18.01.2017

Culture, Arts et Lettres - Théatre


Comme l’ensemble des salles de spectacles, les théâtres privés parisiens avaient fortement souffert de la baisse de fréquentation due aux attentats de novembre 2015. Mais le dirigeant du théâtre Édouard VII, Bernard Mura, a communiqué des chiffres encourageants, lors de la présentation de la deuxième partie de saison, rapporte l’AFP.

 

(Crédits photos : CC BY 2.0 - DDohler)

 

Selon les chiffres des 85 théâtres adhérents du Syndicat National du Théâtre Privé (SNDTP), on note une augmentation du nombre de billets vendus sur les derniers mois. Les fêtes de fin d’année ont constitué un temps fort, avec l’arrivée de nombreux spectateurs.

 

Mais la situation n’est pas totalement rose pour autant. En effet, le prix moyen des places s’inscrit en baisse constante sous la pression des sites de vente en ligne. Il s’établit actuellement à 27 euros.

 

Il faut tenir compte aussi de frais supplémentaires engendrés par des mesures de sécurité jusque-là inexistantes. Si certaines sont prises en charge par le fonds d’urgence créé par le gouvernement, il y a un reste à charge qui vient impacter directement la situation économique des salles de spectacle.

 

250 pièces sont produites par les théâtres privés, ce qui est un bon chiffre mais trop peu de ces pièces sont reconduites au-delà d’une saison. Il n’y en a que 2 à 3 % qui partent ensuite en tournée en province.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.