Le Voyage de Chihiro : pourquoi les parents se changent en cochons ?

Orianne Vialo - 21.07.2016

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - le voyage de chihiro - cochons chihiro parents - studio ghibli chihiro


Produit et réalisé par le studio Ghibli en 2001, le film d’animation Le Voyage de Chihiro n’a depuis cessé de soulever maintes interrogations. N’y tenant plus face à tant de mystères, une fan nippone du chef-d’oeuvre imaginé par Hayao Miyazaki a demandé au studio Ghibli pourquoi les parents de Chihiro se changent-ils en cochons au début du film. À sa grande surprise, un employé du studio lui a apporté la réponse à sa question. 

 

Chihiro et ses parents, changés en cochons (Studio Ghibli)

 

 

Le film Le Voyage de Chihiro raconte l’incroyable épopée d’une jeune enfant prénommée Chihiro, qui s’apprête à emménager avec ses parents dans une nouvelle demeure. Sur la route, la famille se retrouve devant un immense bâtiment rouge, percé d’un long tunnel et veut voir ce qui se trouve de l’autre côté, malgré les caprices de l’enfant qui a peur de s’engager dans le sombre corridor.

 

Le père, la mère et Chihiro débouchent alors sur un vaste pré qui donne vue sur une ville avoisinante. Une fois dans la cité, ils se retrouvent dans une ville fantôme : les rues sont désertes, mais plus étonnant encore d’énormes quantités de nourritures sont entreposées sur les comptoirs des restaurants de la municipalité.

 

Chihiro et ses parents découvrent la ville déserte (Studio Ghibli)

 

 

Les parents de Chihiro s’attablent et se délectent, pendant que la petite fille part visiter le coin. C’est alors que la nuit se met à tomber, et que d’étranges créatures, sorties de nulle part, commencent à emplir les rues. Effrayée, la petite court chercher ses parents pour quitter l’endroit – qui désormais baffrent goûlument. Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu’elle découvre deux cochons à la place de ses parents. Comprenant qu’ils se sont transformés en porcs, elle prend peur et s’enfuit. Un voyage hors du commun l’attend alors…

 

Mais pourquoi se transforment-ils en cochons ? 

 

Le père de Chihiro, lorsqu'elle cours les chercher afin qu'ils quittent la ville (Studio Ghibli)

 

 

Face à l'interrogation posée, un employé du studio Ghibli lui a donné plusieurs éléments de réponse, rédigés sur deux feuilles A4. Le mystérieux interlocuteur explique alors que la métamorphose des parents de Chihiro est due à leur appétit gargantuesque. D'après lui, cette avidité sans limites est étroitement liée à la récession japonaise qui a sévi dès 1986, une crise économique sans pareille. Le message véhiculé tend donc à prouver que la cupidité des êtres humains les pousse à agir sans réfléchir au préalable. 

 

 

 

Autre point important : l'argent est représenté comme un vecteur de corruption des moeurs, puisque les parents de Chihiro n'hésitent pas à engloutir d'énormes quantités de nourriture, sous prétexte qu'ils sont en mesure de payer. L'expression "avoir les yeux plus gros que le ventre" prend ici tout son sens. Cette théorie est encore plus vérifiée lorsque Kaonashi, la créature sans visage qui veut toujours donner des pépites d'or à Chihiro, pense qu'il peut tout acheter avec de l'or, et que la petite fille lui apprend que sa théorie est fausse. 

 

Pour conclure sa lettre, l'employé du Studio Ghibli explique que l'histoire est en fait axée sur une fillette qui apprend à faire face à ses craintesmais également à mieux apprécier la vie – plus que ses propres parents. Ces derniers ne se souviennent de rien à la fin du film et reprennent leur vie là où ils l'avaient laissée, comme si rien ne s'était passé. 

 

Un succès au Japon et à l'international 

 

Le film Le Voyage de Chihiro a battu des records au cinéma au Japon (23 millions d’entrées, et 1,6 million d'entrées en France), en restant durant 20 semaines en première place du box-office. Ce palmarès fait donc du film d'animation le film le plus rentable de l'histoire japonaise, qui a rapporté 275 millions $ de recettes, malgré un budget initial de près de 2 milliards ¥. 

 

Le film a été  reçu les récompenses de l’Ours d’or du meilleur film à Berlin en 2002 et de l’Oscar du meilleur film d’animation en 2003.

 

 

(via bored panda, AlloCiné)