medias

Léa Seydoux, à l’affiche du “Bal des Folles ” d’Arnaud des Pallières

Camille Cado - 03.06.2020

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - bal des folles adaptation - lea seydoux bal des folles - Arnaud des Pallieres bal des folles


Le Bal des folles de Victoria Mas (Albin Michel) fait partie de ces romans qui ont marqué la rentrée littéraire 2019. L’ouvrage a notamment permis de mettre de nouveau en lumière cet évènement oublié qui avait lieu chaque année à l’Hospice de la Salpêtrière de Paris. Des faits historiques dont a voulu à son tour s’emparer le cinéaste français Arnaud des Pallières.
 

Le prochain film d’Arnaud des Pallières (Disneyland, Mon vieux pays natalOrpheline) se concentrera sur les Bals des folles qui avaient lieu à la Salpêtrière au moment de la Mi-Carême, aujourd’hui disparus. D’après les premières informations, révélées par Variety, l’histoire qui se base sur des évènements réels et des personnages historiques se déroulera pendant le Carnaval de Paris en 1893. 

Le cinéaste français coécrira le scénario aux côtés de sa fidèle scénariste Christelle Berthevas, présente dans ses précédents projets tels que Michael Kohlhaas en 2013 ou plus récemment Orpheline. Le Bal des folles sera produit par Philippe Rousselet et Jonathan Blumental pour la société parisienne Prélude (Le Prince oublié).

Premier projet de grande envergure annoncé depuis le début de la crise du coronavirus, le tournage du film devrait commencer à la fin de l’année 2020 ou au début 2021, au plus tard. Pour le moment, seule Léa Seydoux (La Vie d’Adèle, La Belle et la Bête) a été annoncée au casting et devrait d’ailleurs en tenir le rôle principal. L’actrice française incarnera le personnage de Fanni « l’une des 150 patientes sélectionnées parmi 4500 pour participer au bal » précise Variety. 

En parallèle de ce long-métrage, un autre projet cinématographique sur ces mêmes événements est également en préparation. Il s’agit cette fois-ci d’une adaptation du roman de Victoria Mas par Mélanie Laurent (Respire, Plonger). La société de production Légende Films, derrière les longs-métrages J’accuse (Roman Polanski) ou encore Nevada (Laure de Clermont-Tonnerre) en a acquis les droits d’adaptation en janvier dernier. 

Pour rappel, avec son premier roman, Victoria Mas a obtenu le plus de récompenses cette année, avec 4 prix dont le Prix Renaudot des lycéens. 
 
[ Chronique livre ] Victoria Mas - Le bal des folles 

Le résumé de l’éditeur pour Le bal des folles :
 
Chaque année, à la mi-carême, se tient un très étrange Bal des Folles. Le temps d’une soirée, le Tout-Paris s’encanaille sur des airs de valse et de polka en compagnie de femmes déguisées en colombines, gitanes, zouaves et autres mousquetaires. Réparti sur deux salles — d’un côté les idiotes et les épileptiques ; de l’autre les hystériques, les folles et les maniaques — ce bal est en réalité l’une des dernières expérimentations de Charcot, désireux de faire des malades de la Salpêtrière des femmes comme les autres. Parmi elles, Eugénie, Louise et Geneviève, dont Victoria Mas retrace le parcours heurté, dans ce premier roman qui met à nu la condition féminine au XIXe siècle.

Photographie : Léa Seydoux, festival de Cannes 2014 (Georges Biard CC BY-SA 3.0)


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.