Leclerc et la littérature : lancement du prix Landerneau

Clément Solym - 04.06.2008

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Leclerc - prix - Landerneau


Monsieur de quoi j'me MEL (Michel-Edouard Leclerc), du nom de son petit blog ne se fera pas remarquer aujourd'hui encore pour ses attaques contre le prix unique du livre. Non. Lors d'un café littéraire qui a eu lieu hier à l'hôtel Rapael (Paris, XVIe), Leclerc a annoncé un florilège de livres choisis pour son prix Landerneau qui sera remis le 16 juin prochain.

Les auteurs étaient présents, ainsi que 140 libraires du réseau Leclerc, et même MEL, qui dirige les centres éponymes. Les 140 — par opposition aux 300 de Sparte — ont alors élu :
  • Camille de Perretti, Nous vieillerons ensemble au Stock
  • Véronique Ovaldé, Et mon cœur transparent à L'Olivier
  • Antoni Casas Ros, Le théorème d'Almodovar chez Gallimard
  • Joseph Bialot pour Le jour où Einstein s'est échappé aux éditions Métailié
  • Claire Wolniewicz, Le temps d'une chute chez Viviane Hamy
  • Antoine Laurain,  Fume et tue chez Le Passage
  • Yasmine Char pour La Main de Dieu (Gallimard)
  • Michèle Halberstadt, L'Incroyable histoire de Mademoiselle Paradis chez Albin Michel
La décision du vainqueur reposera dans les mains ou la voix (voie ?) du président Jean Rouaud aidé par Joel Egloff et Laurence Tardieu ainsi que six libraires et MEL lui-même, nous informe LivreHebdo.

Bien évidemment le gagnant sera récompensé et percevra 6.000 € et jouira d'une place de choix dans les espaces culturels des magasins Leclerc. En tout, 140 sites à travers la France, où l'auteur effectuera des dédicaces. En 2007 Leclerc comptait le plus grand nombre de supermarchés en France avec environ 560 établissements en France.