Légion d'honneur : des auteurs, archivistes et éditeurs

Clément Solym - 15.07.2009

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - légion - honneur - auteurs


Pour le 14 juillet, les médailles ont défilé, et pas que dans la rue, accrochée ostensiblement au-devant d'un uniforme. C'est au premier ministre François Fillon qu'il est revenu de décorer plusieurs écrivains avec la Légion d'honneur et personnalités du monde de la Culture.

Ainsi, l'auteur Jean-Marie Rouart, de l'Académie française est devenu officier : après son Renaudot en 1983, voilà une nouvelle chose à épingler.

La bibliothécaire Monique Sergent (c'est à elle qu'on doit l'arrivée de livres dans la maison d'arrêt de Poitiers, et à qui la ville doit beaucoup dans le développement et la promotion de la lecture, en quartiers défavorisés).

Côté chevalerie, on a vu se succéder devant Frédéric Mitterrand Geneviève Brisac, qui est éditrice a l'école des Loisirs, mais également Pierre Michon, auteur du récemment publié Les Onze. Toujours récompensé pour le même grade, Patrick Forestier, Lydie Salvayre ou encore Anne Wiazemsky. De même, l'historien Benjamin Stora, spécialiste de l'Algérie, est fait chevalier.

Toute la liste peut être consultée sur le site du Journal Officiel, bien évidemment. Petit plus souligné par Demain la Parité, c'est la sixième fois depuis janvier 2008 que l'on retrouve une parité entre hommes et femmes.

Ajoutons que, de son côté, le ministre des Affaires étrangères a épinglé Denise Ammoun, auteure d'Égypte, au grade de chevalier, tout comme Marie-Laure Prévost, conservatrice générale des Bibliothèques, que Valérie Pécresse a décorée du même titre.

Enfin, l'éditrice de Quid, Michèle Frémy, ainsi que Geneviève Étienne, inspectrice générale des Archives, toutes deux faites chevalières.