Les Chinois financeront la production du film Le Neuromancien

Clément Solym - 26.05.2015

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - Wiliam Gibson - Neuromancien film - adaptation cinéma


La production doit s'arracher les cheveux : l'adaptation du livre de William Gibson, Le Neuromancien, tire ses racines en 2010. Et depuis cette époque, le serpent de mer remonte de temps à autre à la surface. Ce classique de la littérature, qui a donné vie au genre cyberpunk n'avançait cependant plus, faute de financements. Eh bien, hallelujah, les Chinois sont là !

 

 

William Gibson neuromancien film cinéma

William Gibson, David Alliet, CC BY SA 2.0 

 

 

L'arrivée de Vincent Natali, scénariste et réalisateur, n'avait pas vraiment modifié la donne : Gibson avait apprécié son scénario, mais le film ne voyait toujours pas poindre le bout d'une caméra. Les nouvelles parvenues sont tout à la fois bonnes et mauvaises. 

 

D'un côté, le financement est désormais trouvé : C2M Media Group, firme chinoise, va co-développer et cofinancer le film, en partenariat avec GFM Films. Donc, du point de vue strictement marchand, Le Neuromancien a toutes ses chances.

 

Mais, souci de taille, Natali a quitté le projet, emportant avec lui son scénario. Ce qui ramène tout le monde à la case départ. Le producteur, Lucas Foster, serait en négociation avec de nouveaux scénaristes... en espérant qu'ils parviennent à conquérir Gibson... (via screendaily)

 

Le livre, lui, peut toujours patienter : publié voilà plus de 30 ans, il s'est imposé comme une référence incontestée, et a définitivement campé Gibson dans le paysage littéraire. Il avait reçu les prix Hugo, Nebula et Philip K. Dick, raflant donc ce qui se fait de mieux dans le monde de la SF. 

Dans une société hypertechnologique où l'ordinateur règne en maître, Case est un pirate de génie au cerveau directement branché sur la matrice, le monde des données et programmes, où il évolue comme dans un univers réel. 

Retrouver Le Neuromancien, en librairie