Les Chinois préfèrent Spider Man à Batman

Clément Solym - 31.08.2012

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - the amazing spider man - the dark knight rises - chine


Les Chinois préfèrent-ils l'araignée ou la chauve-souris ? Le box-office chinois a rendu ses préférences lundi dernier, lors d'un face à face Sony Pictures / Worner Bros Pictures organisé par le China Film Group. Et c'est The Amazing Spider Man qui est nettement préféré à The Dark Knight Rises.

 

The Amazing Spider Man a réussi à tirer une recette 5,5 millions de dollars sur son deuxième jour en Chine, battant The Dark Knight Rises qui a fait une entrée de 4,5 millions de dollars.

 

Actuellement, sur la scène mondiale, c'est The Dark Knight Rises qui remporte l'avantage avec une recette de 942,1 millions de dollars, alors que The Amazing Spider Man affiche 704, 9 millions de dollars, pour un coût de 230 millions de dollars, ce qui signifie que le film reste très rentable.

 

 

 

Ce n'est qu'un début et il est un peu tôt pour fournir un jugement sur la performance globale des deux films. Mais il est important de considérer l'ouverture des marchés outre-Mer qui donnent une place de plus de plus importante aux productions hollywoodiennes.

 

Le classement de ces deux superproductions hollywoodiennes et leur succès immédiat ont aussi incité des réflexions aux cinéphiles sur les héros et l'héroïsme dans la vie réelle. Les plus grands fans ont été jusqu'à réorganiser leurs horaires de travail pour assister à la projection, et les nombreux spectateurs ont avoué qu'ils voulaient voir les films non seulement pour leurs effets visuels époustouflants, mais aussi pour leurs héros.

 

« Un héros, c'est celui qui défend la justice », a déclaré une cinéphile étudiante, Lu. « Mais maintenant, il y a peu de héros dans notre société où beaucoup de gens choisissent de rester silencieux et indifférents », ajoute-t-elle. « Nous n'avons plus de héros en Chine maintenant ».

 

« Un tableau des incidents, comme la mort de Xiao Yueyue, l'an dernier, rappelle aux gens que notre société est en manque de héros », déclare le professeur Wang Mingmei, président de l'Association de sociologie dans la province du Jiangxi. « Dans une certaine mesure, ils [les héros hollywoodiens] répondent à un besoin urgent de notre société ».

 

Le débat a été lancé par les médias, lors de l'affaire de Xiao Yueyue, petite fille de deux ans renversée par deux véhicules et laissée pour morte dans la rue ignorée par près de 20 personnes, dans le sud de la province du Guangdong. Relativement à une série d'incidents à travers le pays où les gens se sont systématiquement abstenus d'assister les personnes en danger (à cause de contraintes financières), les journalistes ont exhorté la population à devenir des « héros dans leur vie quotidienne ».

 

« Les Chinois ont pourtant une longue tradition qui honore leurs héros », annonce Wang.

 

Pour Wang Linli, 21 ans, étudiante à l'université de Pékin en spécialisation médias, même s'il n'y en a pas beaucoup, « les héros existent en Chine ». Et d'ajouter : « Il n'y a pas de héros parfaits, comme le film le montre. Tant que vous êtes fidèle à votre cœur et que vous faites ce que vous pouvez quand l'injustice est présente, vous êtes un héros ».