Les dessins d'inspiration pornographiques d'Éric Ledune censurés

Clément Solym - 29.10.2008

Culture, Arts et Lettres - Expositions - censure - peintures - pornographiques


L'artiste belge Éric Ledune vient de subir comme il l'annonce sur son site une sévère crise de bonne conscience concernant une exposition qui se tient depuis le 11 octobre, Ledune fait son mille mètres. C'est dans le centre Marius Staquet de Mouscron que ses toiles étaient affichées avec notamment des toiles plutôt difficiles à montrer à un public non averti.

Ces dernières montrent des actes sexuels explicitement explicites, et comme convenu avec Olivier Clynckemaille conservateur, elles devaient être isolées du public, essentiellement composé de groupes scolaires. Or, des adultes ont même révélé être choqués par ces toiles de 1,2 mètre de côté.

« De multiples avertissements aux "personnes prudes" et plein d'interdictions aux moins de 18 ans, hors et dans l'exposition, avaient été prévus pour éviter de heurter la sensibilité de qui que ce soit, adultes y compris », explique pourtant l'artiste. Et pourtant, la porte qui menait à ses toiles a été cadenassée et pour « avoir accès à cette partie de l'exposition il fallait ressortir et demander la permission (et la clef) à un préposé... lorsqu'il n'était pas parti en congé avec cette dernière... »

Tout cela sans que l'artiste n'ait été consulté. « Le plus incroyable est qu'il n'y a eu aucune plainte de qui que ce soit (comment aurait-ce été possible tant il y avait de protections et d'avertissements partout ?) ! », ajoute Éric. Les organisateurs ont alors pris seuls la décision de censurer les toiles, une attitude « du Centre culturel [...] d'autant moins acceptable et compréhensible », conclut-il.

Mais pour le conservateur, il s'agit avant tout d'une mesure de prudence et de respect à l'égard des visiteurs... À suivre...