Les ebooks à l'honneur au salon du livre de New Delhi

Clément Solym - 16.08.2012

Culture, Arts et Lettres - Salons - delhi book fair - ebook - new delhi salon du livre


Le bisannuel salon du Livre de New Delhi, qui débutera le 1er septembre à Pragati Maidan, se penchera pour la rentrée littéraire sur le pourquoi et le comment d'une telle profusion d'ebooks. De quoi examiner les habitudes des bibliophiles et les raisons de cet engouement moderne comme alternative à l'édition traditionnelle. 

 

Le Salon du livre bat à nouveau des ailes après une édition manquée en 2011, avec près de 250 éditeurs venus de toute l'Inde, le poète Javed Akhtar comme invité d'honneur, et comptant la Chine et le Pakistan comme participants étrangers. 

 

Mais pour le directeur du festival, Shakti Malik, il est important, pour les acteurs du livre du pays, de comprendre le concept qui se cache derrière les ebooks et ce que ces derniers peuvent apporter dans le paysage de l'édition.

 

« Nous ne pouvons pas faire semblant d'être ignorants au sujet de la technologie quand elle nous fixe droit dans les yeux. La popularité des livres numériques, en particulier parmi la jeune génération, a cru au-delà même de nos attentes » , déclare Shakti Malik (via The Hindu).

 

« Ainsi, le thème de cette année sera sur les ebooks. En fait, nous avons un programme de formation de deux jours au cours duquel nous allons apprendre à convertir des livres en ebooks. Ce sera bénéfique pour les auteurs et les éditeurs », ajoute-t-il.

 

D'autres préoccupations seront à l'ordre du jour, comme la demande au président Rita Menon de permettre l'entrée libre à tous les étudiants afin de promouvoir la culture et les livres, et de contribuer ainsi à l'expansion des pratiques de lecture ; comme des discussions avec une délégation de 20 membres en provenance de Chine pour envisager les droits de traductions d'ouvrages indiens et chinois.

 

« L'accord sur les droits de traduction se révélera avantageux pour nous, car nos auteurs gagneront des droits d'auteurs sur la vente des livres traduits », confie Shakti Malik.

 

Voilà un salon qui tente d'ouvrir de nouvelles perspectives, souhaitant également apporter un regard plus moderne sur le marché éditorial indien et mondial.