Les enfants de Minuit : Rushdie en Inde, plus que du cinéma ?

Cécile Mazin - 20.01.2013

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - Les enfants de Minuit - Salman Rushdie - promotion


2013, un grand millésime pour Salman Rushdie, qui va découvrir le sentiment des Indiens sur l'adaptation de son livre, Les enfants de Minuit. La promotion doit débuter à partir du 24 janvier, avec différents lieux spécifiques de projection et de commercialisation. « C'est un sentiment génial d'être en voyage touristique partout et de parler de mon livre », assure Rushdie dans un communiqué. 

 

 

 

 

De cette adaptation, la légende hollywoodienne gardera pour le moment que Rushdie en avait cédé les droits pour 1 $ à l'occasion d'un dîner avec la réalisatrice, Deepa Mehta. « Salman et moi avions souvent parlé de travailler ensemble. Un soir, durant le dîner, je lui ai demandé qui avait les droits des Enfants de Minuit. Il a répondu que si je le souhaitais, je pouvais les lui acheter et il a conclu l'affaire pour un dollar. Ce n'était pas prémédité, juste guidé par l'instinct »

 

Mais cette tournée promotionnelle pour le film, en Inde, c'est une autre paire de manches. Car pour l'heure, si l'écrivain doit apparaître, les programmes sont soigneusement gardés. Particulièrement après le scandale qui était survenu en mars 2012, alors que l'écrivain était invité à prendre la parole durant le festival du livre de Jaipur. Les protestations des extrémistes musulmans, toujours en colère contre Salman, au sujet des Versets sataniques, n'avaient pas toléré que l'homme vienne fouler leur terre.

 

Le romancier, victime d'ailleurs d'une campagne de désinformation, avait préféré annuler son voyage. Mais se rendant compte qu'il avait été dupé, il s'en était pris à la classe politique. Selon lui, l'Inde risque de perdre l'essentiel de ses libertés, car ses leaders ne sont pas prêts à les défendre et l'absence des dirigeants du pays à la conférence constitue ainsi un bel exemple de lâcheté. « Une propension glaçante à la violence est très réelle et se développe (en Inde) », a-t-il dit. « Dans une large mesure, les gens sont endormis et ne sont pas conscients de ce qui se passe. Vous devez vous réveiller ».

 

« Je n'ai pas l'impression que quelqu'un a été réduit au silence, ni qu'il y ait une véritable conséquence pour la liberté d'expression. Je pense, que, d'une manière positive, tout cela a lancé un débat sur la manière dont les politiciens ne garantissent pas la liberté d'expression des artistes », renchérissait le coorganisateur de la manifestation, Wiliam Dalrymple.

 

C'est qu'autant le romancier que les organisateurs avaient été menacés de mort, contraignant le romancier à abandonner la lutte, par respect pour sa famille, le public et les écrivains présents, qui pourraient être victimes des dommages collatéraux.

 

Minuit, les enfants, au lit !

 

« Le film couvre plus de 60 années de l'histoire mouvementée de l'Inde », assure Deepa Mehta, la réalisatrice. Toute l'histoire d'une famille, d'un vaste territoire, et de ses habitants. « Il s'agit d'une manifestation éclatante de l'universelle comédie humaine. C'est une histoire pure, bouillonnante, la représentation de personnages qui laisse le lecteur sur l'idée de trouver la voix indispensable pour l'indépendance du pays. »

 

Tout cela, reste cependant de la pure théorie. Car dans les faits, la venue même du romancier britannique est soumise à d'innombrables aléas. La chaîne de librairies Landmark espère pourtant bien le voir débarquer, et selon leur calendrier, avec la réalisatrice, ils seraient présents tous deux le 24 janvier prochain. 

 

Ashutosh Pandey, responsable de la librairie assure que le public sera au rendez-vous, sans aucun risque. Mais l'agence de relation publique a diffusé des informations plutôt contradictoires. Selon elle, Salman n'est pas encore complètement booké et elle fait de son mieux, pour assurer la venue, en toute sécurité, de l'écrivain.

 

D'ailleurs, l'annonce faite par la librairie ne serait pas officielle, et Salman en personne n'aurait toujours rien signé. Pourtant, si le livre et le film sont étroitement liés, la promotion du livre se fera sous réserve, quand à celle du film, il faut plus encore ne croire en rien. 

 

La sortie est prévue dans les salles de cinéma au 1er février prochain...




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.