Les faux-monnayeurs de Gide, adaptation inédite sur France 2

Clément Solym - 31.12.2010

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - faux - monnayeurs - gide


André Gide ouvrira l’année nouvelle avec la diffusion pour la première fois de l’adaptation de ses Faux-Monnayeurs, dans une réalisation de Benoît Jacquot, qui pour l’occasion a confié le rôle principal à l’acteur Melvil Poupaud.

Tout à la fois une première et en même l’accomplissement d’un rêve, ajoute le réalisateur, qui entretient avec le roman de Gide une histoire ancienne. Découvert à l’adolescence, c’est à l’époque de la lecture du livre qu’il décidé d’en faire un film, plus tard ; idée qui ne l’a jamais quitté, et qui se concrétisera par la diffusion le 5 janvier à 20h35, sur France 2.

Le projet n’aura pas été de tout repos, et d’autres avant Benoît Jacquot s’y seront aventurés. Marc Allégret avait en effet tenté l’écriture pour la réalisation d’une adaptation, avant d’abandonner le projet. Pour Benoît Jacquot, s’il n’existe pas d’oeuvre qui ne soit pas adaptatable, celle de Gide représentait tout de même un défi certain.


Cité par l’AFP, il ajoute : « Il m'a semblé que pour introduire un point de vue de mise en scène, il fallait que je fasse seul l'adaptation, ça m'a rendu les choses simples. » Le livre parut en 1925 dans la Nouvelle Revue Française. Il raconte plusieurs destinées de personnages, toutes prises les unes dans les autres.

Trois personnages principaux se distinguent dans cette fresque, avec notamment Edouard, l’alter ego de Gide, et également écrivain dans le roman, le protagoniste incarné par Poupaud. C’est lui qui introduit le commencement de l’oeuvre, en voix-off, avec cette phrase : « Rien n'est plus difficile à observer que les êtres en formation, il faudrait pouvoir les regarder de biais. »

À ses côtés dans le livre, deux adolescents, Bernard et Olivier, tout juste lycéens...

Vous pouvez retrouver sur Babelio l’intégralité de l’histoire.