Les finalistes du prix ACBD Québec 2017

Laure Besnier - 18.10.2017

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Prix Littéraire - Prix ACBD Québec - Finalistes ACBD


Les trois finalistes du prix ACBD-Québec 2017 viennent d'être annnoncés. L’Association des critiques et journalistes de bande dessinée (ACBD) récompense lors de cette troisième édition une bande dessinée québécoise. Le prix sera remis dans le cadre du Salon du livre de Montréal le vendredi 17 novembre prochain. 

 
Glénat - Salon du Livre de Paris 2015

(photo d'illustration, ActuaLitté, CC BY SA 2.0)



Le prix de la critique ACBD de la bande dessinée québécoise a pour objectif de « soutenir et mettre en valeur, dans un esprit de découverte, un livre de bande dessinée, publié en langue française, à forte exigence narrative et graphique, marquant par sa puissance, son originalité, la nouveauté de son propos ou des moyens que l’auteur y déploie ».

Les trois albums finalistes ont été sélectionnés parmi 70 ouvrages publiés par des auteurs québécois entre le 1er juillet 2016 et le 30 juin 2017.
 
Comment je ne suis pas devenu moine de Jean-Sébastien Bérubé (Futuropolis)
 

Passé 25 ans, Jean-Sébastien Bérubé débarque à Katmandou au Népal pour devenir moine bouddhiste. Pour lui, le Bouddhisme est la religion la plus paisible du monde, et il espère qu’il pourra grâce à ce voyage enfin régler ses problèmes, échapper à la société occidentale de surconsommation aux valeurs superficielles et accéder au bonheur en suivant sa quête spirituelle. Il va découvrir que la réalité est assez éloignée de ses attentes. Un récit à rebours de l’image d’Epinal communément émise. En racontant sa propre histoire, Jean-Sébastien Bérubé nous fait découvrir une autre facette du Népal et du Tibet !

 


Louis parmi les spectres d’Isabelle Arsenault et Fanny Britt (La Pastèque)
 

Louis a onze ans, une mère qui a peur de tout, un père qui pleure quand il boit et un petit frère obsédé par la soul américaine. Louis rêve de déclarer son amour à Billie, une compagne de classe indépendante et solitaire. Mais dans la réalité, rien à faire : dès qu’il s’approche d’elle, Louis se tétanise comme un clou rouillé. Accompagné de sa famille, de son fidèle ami Boris, et de ses spectres (ceux du passé comme ceux de son monde intérieur), Louis apprendra la vraie définition du courage.


 



S’enfuir : récit d’un otage de Guy Delisle (Dargaud)
 

En 1997, alors qu'il est responsable d'une ONG médicale dans le Caucase, Christophe André a vu sa vie basculer du jour au lendemain après avoir été enlevé en pleine nuit et emmené, cagoule sur la tête, vers une destination inconnue. Guy Delisle l'a rencontré des années plus tard et a recueilli le récit de sa captivité – un enfer qui a duré 111 jours. Que peut-il se passer dans la tête d'un otage lorsque tout espoir de libération semble évanoui ? Un ouvrage déchirant, par l'auteur de Pyongyang, de Shenzhen, de Chroniques birmanes et de Chroniques de Jérusalem.




Jean-Sébastien Bérubé - Comment je ne suis pas devenu moine - Futuropolis - 9782754816762 - 29 €
Isabelle Arsenault et Fanny Britt - Louis parmi les spectres - La Pastèque - 9782897770006 - 28 €
Guy Delisle - S’enfuir : récit d’un otage - Dargaud - 9782205075472 - 27,50 €