Prix Goncourt : "L’académie a voulu faire un acte fort envers la Tunisie"

Antoine Oury - 16.09.2015

Culture, Arts et Lettres - Prix Goncourt - Bardo Tunisie - hommage Académie


Le Prix Goncourt sera décerné le 3 novembre, mais les Académiciens s'arrêteront le 27 octobre prochain au Musée du Bardo, à Tunis. Leur présence viendra évidemment marquer leur inquiétude et leur soutien après l'attaque terroriste du 18 mars dernier qui a causé la mort de 24 personnes. 

 

Bernard Pivot

Bernard Pivot, président du jury du Prix Goncourt (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)

 

 

La liste des finalistes pour le plus suivi des prix littéraires de la rentrée sera dévoilée le 27 octobre prochain depuis le Musée du Bardo, en Tunisie, a révélé l'Académie Goncourt à l'AFP. Un projet de prix littéraire était déjà sur les rails avec l’Institut français de Tunisie, mais les circonstances tragiques ont accéléré le mouvement : « C’est à ce moment-là que l’académie a voulu faire un acte fort envers la Tunisie et a décidé que nous irions annoncer notre troisième sélection au Musée du Bardo. L’attentat de Sousse, qui a suivi, nous a confortés dans notre idée », précise Marie Dabadie, secrétaire de l'Académie Goncourt.

 

Le jury du Prix s'était déjà exporté en 2012, à Beyrouth, pour l'annonce de la troisième et dernière liste des auteurs sélectionnés. 

 

Pour le moment, la sélection rassemble les œuvres suivantes :

 

  • Un amour impossible, par Christine Angot (Flammarion)
  • Soudain, seuls, par Isabelle Autissier (Stock)
  • Titus n’aimait pas Bérénice, par Nathalie Azoulai (P.O.L)
  • Discours d’un arbre sur la fragilité des hommes, par Olivier Bleys (Albin Michel)
  • Boussole, par Mathias Enard (Actes Sud)
  • Au pays du p’tit, par Nicolas Fargues (P.O.L)
  • Un papa de sang, par Jean Hatzfeld (Gallimard)
  • Les Prépondérants, par Hédi Kaddour (Gallimard)
  • Eva, par Simon Liberati (Stock)
  • Petit piment, par Alain Mabanckou (Seuil)
  • Ce pays qui te ressemble, par Tobie Nathan (Stock)
  • Il était une ville, par Thomas B. Reverdy (Flammarion)
  • 2084, par Boualem Sansal (Gallimard)
  • Retiens ma nuit, par Denis Tillinac (Plon)
  • D'après une histoire vraie, par Delphine de Vigan (JC Lattès)

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.