Les Gardiens de la Galaxie contre Disney : rendez-nous James Gunn

Nicolas Gary - 31.07.2018

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - Gardiens galaxie film - Guardians Galaxy réalisateur - James Gunn Disney


Les Gardiens de la Galaxie prennent les affaires au sérieux : Disney, le grand patron aux oreilles de Mickey, a décidé de virer James Gunn, réalisateur des précédents films. Mais les acteurs ont décidé de monter au créneau, avec un mot d’ordre unique : I AM GROOT ! Enfin, quasiment.



 

 

Postée, entre autres, par Zoe Saldana, aka Gamora dans les films, une déclaration d’amour à l’égard du réalisateur menacé provoque l’enthousiasme des fans. Il faut avouer qu’après ses deux productions aux succès considérables – au moins 3 milliards $ de recettes – la place était toute désignée.

 

Cependant, le réalisateur s’était fendu de quelques blagues pédophiles en 2009, que la droite conservatrice avait exhumées du net. En réaction immédiate, Disney décidait de son départ. Malgré les excuses et les explications de Gunn, rien n’y avait fait. 
 

Les actionnaires de Disney et Fox valident
un rachat à 71,3 milliards $

 

C’est ici qu’interviennent les Gardiens, dans leur rôle de protecteurs de l’univers et au-delà. Expliquant qu’ils ont attendu que l’effervescence retombe avant de réagir, leur soutien est plein et entier à l’égard du réalisateur. 

 

« Nous ne cherchons pas à défendre des blagues qui ont eu lieu voilà plusieurs années, mais plutôt pour partager notre expérience après avoir passé de nombreuses années ensemble sur le tournage des Gardiens de la Galaxie 1 & 2»

 

Les excuses, déjà présentées par le passé, et réitérées récemment, du réalisateur, devraient suffire, estiment les acteurs derrière leurs costumes de héros. « En nous choisissant pour l’aider à raconter l’histoire d’inadaptés qui trouvent la rédemption, il a changé nos vies pour toujours. Nous croyons que le thème de la rédemption n’a jamais été aussi pertinent qu’aujourd’hui. »

 

Et de pointer la division sociale et politique qui a cours aux États-Unis actuellement – par laquelle d’autres cas de figure de ce genre ne manqueront pas de survenir. Bien entendu, que la leçon puisse servir à chacun, et qu’avant de parler, on tourne sa langue sept fois, ou plus. 
 

Les super héros règnent au cinéma,
quand les comics s'effondrent

 

Mais dans tous les cas, les acteurs rejoignent pleinement les fans : James Gunn a toute sa place pour le troisième volet des Gardiens. Il l’a amplement démontré.

 

 

 




Commentaires

heu même si je suis fan de la saga, les 3 milliards de $, c'est pour tout l'univers ?parce que sur terre c'est plus dans les 1,5 milliards ,ce qui est deja considérable ^^

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.