Les livres animés à l'honneur au Musée de l'imprimerie (Lyon)

Clément Solym - 23.05.2012

Culture, Arts et Lettres - Expositions - livre - animé - relief


Si, pour nous, les livres animés s'adressent avant tout aux enfants, il faut garder à l'esprit que leur naissance reste attachée aussi bien aux publications scientifiques que religieuses. C'est pour permettre au public de saisir l'ensemble de l'histoire du livre en relief que le Musée de l'imprimerie de Lyon propose l'exposition Quand les livres s'amusent, visible jusqu'au 24 juin 2012.

 

On pourra venir y découvrir près de deux cents ouvrages réunis pour le plus grand bonheur du public. A ne pas manquer, la Cosmographica d'Apian, datant de 1524 et qui permettait de faire saisir au lecteur les différents mouvements célestes. Mais également La Confession coupée, signée par le Père Leutbrewer, ouvrage qui permettait de montrer ses fautes à son confesseur au moyen de différents montages actionnés par des languettes.

 

A l'aube de la modernité, on sera attentif à Cent mille milliards de poèmes, œuvre de Raymond Queneau qui ouvrit la voie au livre d'artiste animé. Bien d'autres ouvrages sauront vous surprendre. Et, si vous voulez en savoir un peu plus, il vous suffira de vous procurer la publication de la commissaire de l'exposition, Gaëlle Pelachaud, qui avait signé, en 2011, Livres animés, du papier au numérique, chez L'Harmattan (39 €, 444 pages).