Les musées français : une fréquentation à la hausse en 2007

Clément Solym - 12.07.2008

Culture, Arts et Lettres - Expositions - musées - français - fréquentation


Les musées les plus courus en France sont notamment le Louvre, Versailles, Orsay, Pompidou ou encore le Quai Branly. Et parmi ces derniers, c’est de loin le Louvres qui devance tous les autres avec pas moins de 8.259.978 visiteurs en 2007.

Le Louvre : 1er musée au monde

Ces chiffres en font tout de même le musée le plus visité au monde devant le British Museum de Londres (5.418.265), la Tate Galerie londonienne (5.191.840), le Metropolitan de New York (4.338.932) ou encore le musée du Vatican (4.310.000). Le château de Versailles avec 3.411.000 visiteurs n’est pas très loin derrière, comme le musée d'Orsay (3.166.510) et le musée du Quai Branly à Paris (1.482.945).

Les expositions temporaires recueillent aussi un succès grandissant. Dans ce domaine, les manifestations françaises se font voler la vedette à cause d’une offre très importante. C'est ainsi celle intitulée « From Manet to Picasso » à Londres qui a recueilli le plus de visiteurs en 2007 (avec 1.110.045 entrées), devant « L'esprit de Leonard de Vinci » à Tokyo (770.000).

Au sein de la capitale, ce sont les expositions autour de Courbet au Grand Palais, Arcimboldo au Palais du Luxembourg, « De Cézanne à Picasso » à Orsay qui tiennent le haut du pavé. Devant le succès recueilli par certains musées, il faut parfois compter des heures de queue pour accéder enfin à la quintessence de l’art.

Quel public pour quel musée ?

Certains établissements ont même réussi à tenir le pari d’attirer un public nouveau. C’est ainsi le cas de la nouvelle Cité de l'immigration de la Porte Dorée qui a accueilli 50.000 visiteurs durant son premier mois d’ouverture. Le Musée du quai Branly est aussi très prisé des banlieusards peu habitués à fréquenter les musées plus « classiques ».

En 2007, la fréquentation globale des musées français a progressé de 8%, atteignant 24 millions de visiteurs en tout : ils n'étaient que 15 millions en 2002.

Qu’en est-il de la gratuité des musées ?

Les 14 lieux participant à l’opération (démarrée en janvier, elle s’est terminée le 30 juin) ont vu leur fréquentation augmenter de 56 %. Mais le public reste principalement constitué par les familiers des lieux. L’arrivée d’un public nouveau, peu enclin à sortir dans les musées, se fait toujours attendre.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : trois visiteurs sur quatre sont déjà des familiers des musées et le quatrième a déjà des pratiques culturelles. Les habitués ont ainsi pu revenir plus souvent afin de se balader plus tranquillement dans les allées.

L'opération profite plus aux petits musées qu’aux grands établissements :

Cependant, d’un musée à l’autre, les chiffres sont à analyser différemment. Le Musée de l'air et de l'espace du Bourget a enregistré une hausse de 33% de sa fréquentation, avec un doublement du nombre des visiteurs locaux.

Ce sont les petits établissements qui profitent le plus de l’opération. Les musées de moins de 50.000 visiteurs ont doublé leur chiffre de fréquentation. Les établissements plus importants qui enregistrent 100.000 entrées ont constaté une hausse de 45%. Et le musée Guimet, qui compte plus de 300000 visiteurs, n'a enregistré qu’une hausse de 14 %.

La gratuité totale a un coût annuel important : entre 150 et 200 millions d'euros. Le ministère de la Culture et de la Communication, face à ces chiffres, étudie davantage une gratuité ciblée qui permettrait d’atteindre les vrais objectifs d’une telle mesure : amener tous les Français à fréquenter les musées…




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.