Les petits ruisseaux de Rabaté au cinéma, avec Daniel Prévost

Clément Solym - 29.07.2009

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - petits - ruisseaux - Rabaté


Certes, ce n'est pas la première adaptation d'un titre BD par le cinéma, mais celle de Rabaté s'illustre avc une distribution intéressante, quoiqu'assez classique. En effet, on y trouvera Daniel Prévost, Philippe Nahon, ou encore Macha Méril et Hélène Vincent et tout ce petit monde travaille sur l'adaptation de Les petits ruisseaux.

D'ailleurs, c'est Rabaté lui-même qui est aux commandes, selon l'adage qui veut qu'on ne soit jamais si bien servi que par soi-même.

Il réalisera là son premier long-métrage, racontant les (mes)aventures d'Émile, qui va retrouver le goût de la vie, et plus particulièrement du sexe, après que son ami Edmond est décédé. . « C’est pas parce que l’on a passé l’âge de la gaudriole épicée qu’il faut faire maigre jusqu’au trou ! », lui avait rétorqué son camarade avant de mourir.

Le titre, publié en 2006 par Futuropolis est coproduit par F Comme Film et Loin Derrière l'Oural. Toute la troupe s'est retrouvée près d'Anvers, à Mazé pour ce tournage dont Rabaté effectue la mise en scène. Le tournage devrait s'achever à la fin du mois d'août apprend-on.

L'occasion pour Rabaté de rejoindre les Sfar, Marjane Satrapi et autre Bilal qui ont franchi le pas du cinéma. Daniel Prévost campe le rôle principal d'Emile. « Je suis fasciné par les vieux qui n'ont comme enjeu que d'occuper les journées, à leur rythme, un pied devant l'autre. Qui savent qu'ils ne sauveront pas le monde. Qui sont farcis d'habitudes, car c'est un moyen de tuer le temps », expliquait Rabaté pour la sortie du livre.