Les poètes envahiront le métro, sous le patronat de David Foenkinos

Clément Solym - 02.07.2012

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - RATP - concours - poésie


Pour la première fois, le concours de Poésie de la RATP, pour son édition 2012, était ouvert aux moins de 12 ans. Depuis 1997, ce sont des milliers de personnes qui y prennent part, et cette année, 200 enfants y ont également pris part. 

 

Les dix premiers lauréats verront leurs poèmes affichés sur les quais du métro et du RER, dans les voitures du métro et dans les bus ainsi que sur le site ratp.fr, durant un mois à partir du mois de juillet.

 

Quant au gagnant du Grand Prix, il s'est vu offrir un week-end à Lisbonne, et le gagnant dans la catégorie des moins de 12 ans des chèques-cadeaux et un ouvrage de la Pléiade, édité chez Gallimard. Les autres lauréats reçoivent des ouvrages de la Pléiade, des livres de poche, des compilations...

 

David Foenkinos, président du jury, n'aura pas eu de peine à inciter les amateurs à prendre part à ce concours. Il aura suffi de les inviter « simplement à écrire des formes très courtes. Il ne fallait pas trop y réfléchir : il suffisait d'écrire un petit texte lié à un ressenti, à un moment, à une pulsion. Les gagnants ont eu la possibilité de gagner des livres et un voyage, mais au-delà de ça, les 10 premiers gagnants vont être affichés dans le métro ce qui est le début d'une forme de notoriété ».

 

Et voici les textes des deux grands lauréats. Celui du Grand Prix, et le lauréat Enfant :