Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Les poètes français font leur marché Place Saint-Sulpice

Laurène Bertelle - 26.04.2017

Culture, Arts et Lettres - Salons - marché poésie - Jacques Bonnaffé - poésie paris


Au mois de juin, poètes, éditeurs et passionnés se retrouveront Place Saint-Sulpice pour le Marché de la Poésie. Au programme : des lectures, des rencontres et des concerts pour se détendre, mais aussi la convocation exceptionnelle d’« États généraux » pour débattre du genre littéraire, de son présent et de son avenir.



 

Chaque année, l’association C/I/R/C/É (Centre d’Information, de Recherche, de Création et d’Études littéraires, artistiques et techniques) organise le Marché de la Poésie, cinq jours pendant lesquels le genre littéraire est mis à l’honneur sur la Place Saint-Sulpice de Paris. Cette année, les amateurs de poésie pourront se donner rendez-vous du 7 au 11 juin pour la 35e édition de ce grand rassemblement.

 

Le Marché de la Poésie, ce sont environ 500 éditeurs et revues de poésie et création littéraire, 350 signatures d’auteurs pour 400 nouveautés présentées. À côté de cela, une cinquantaine de manifestations sont prévues, des lectures aux tables rondes en passant par des concerts ou encore des remises de prix.

 

Défendre la poésie

 

La 35e édition du Marché de la Poésie sera par ailleurs exceptionnelle puisque de véritables « États généraux de la poésie » ont été convoqués. Pendant toute la durée de l’événement, un comité composé de poètes, d’éditeurs, de traducteurs, de libraires ou encore de journalistes se réunira pour discuter de la définition de la poésie contemporaine, de sa place dans la société et de son avenir.

Cette appellation, en référence aux « États Généraux » que le roi convoquait en période de crise, n’a pas été choisie au hasard et traduit une volonté de donner de la visibilité aux poètes contemporains et de promouvoir et régénérer le genre de la poésie parfois boudé par une partie des Français.

 

Cette année, le président d’honneur est Jacques Bonnaffé. Si certains le connaissent avant tout en tant qu’acteur, pour ses nombreux rôles à la télévision et au cinéma, notamment sous la direction de Jean-Luc Godard, Jacques Bonnaffé est également comédien et metteur en scène pour le théâtre, et lui aussi fervent défenseur de la poésie.




Il anime sur France Culture l’émission Jacques Bonnaffé lit la poésie, et a reçu en 2016 le prix Raymond Devos de la langue française, qui récompense un artiste « dont l’œuvre ou l’action contribue au progrès de la langue française, à son rayonnement et à sa promotion ».

France Culture ne renoncera pas à la poésie

 

Enfin, le Marché de la Poésie s’élargit à tout Paris et même à toute la France pendant le mois de juin : les villes de Bordeaux, Lyon, Nancy, Nice, Avignon prévoient elles aussi divers événements spéciaux tout en vers et en rimes.