medias

Les poils pubiens qui écoeurèrent John Ruskin : un film vérité

Clément Solym - 15.03.2010

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - poils - pubiens - écoeurer


Certaines nuits de noces tournent mal. Celle d'Effie Gray, mariée en 1848 à John Ruskin en fait partie. Car si ce poète et écrivain a dédié des textes magnifiques à cette femme, le mariage non consommé des deux a dérouté durant des années les passionnés et chercheurs. Et la vie sexuelle « du plus grand Victorien » est une fois de plus le sujet de réflexion - et surtout d'un film, dans lequel Emma Thompson, qui en a rédigé le scénario, va tenter de faire le clair...

L'histoire, la petite, veut que John ait été choqué par les poils pubiens de sa fiancée, une théorie réfutée par Robert Hewison, expert de Ruskin. « Cette bêtise autour des poils pubiens, c'est comme un grand mur qui empêcherait les gens de comprendre Ruskin. L'idée qu'il ne savait pas à quoi ressemblait une femme est un non-sens. C'est franchement irritant. »

Alors, voilà : on va faire un film sur le mariage de Ruskin pour mettre à plat les choses que l'on sait de lui, et surtout arrêter les âneries. Terrifié par l'intimité féminine ? Cela semble tout aussi absurde à Greg Wise, le mari d'Emma, qui incarnera le rôle de Ruskin et produira le film. Une production qui débutera le mois prochain à Venise et en Écosse, avec la nuit de noces en point d'orgue, évidemment.

Toute la légende vient avant tout d'une lettre qu'Effie rédigea à ses parents, dans laquelle elle rapporte les raisons invoquées par Ruskin. Il aurait parlé de répugnance, de son désir de ne pas avoir d'enfants, invoqué des raisons religieuses... pour finalement avouer qu'il n'avait aucune idée de ce à quoi pouvait ressembler une femme, à ce niveau-là, et que face à la réalité, il était écoeuré d'elle.

Et s'ensuivit une demande de divorce, où Ruskin évoqua son abstinence, face à une femme qui était si séduisante. « Si son visage était beau, sa personne n'avait pas été formée pour exciter les passions. »

Alors que Wise ne voit là qu'une simple confrontation entre le mariage idéalisé et celui trop concret, son film a la ferme intention de clore le débat sur les fameux poils pubiens...



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.