Les premiers pas d'Astérix et Obélix au cinéma, et en couleurs

Nicolas Gary - 20.12.2014

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - Astérix Obélix cinéma - film Uderzo Goscinny - caricature Gaule Romains


Comme souvent, l'INA met la main sur de véritables petites de l'audiovisuel français, parfois même à des époques aussi reculées que celle de l'ORTF. Le 25 février 1967, Deux Romains en Gaule sort sur les écrans. Ce téléfilm réalisé par Pierre Tchernia est directement inspiré du premier tome d'Astérix, et contient surtout la première apparition des deux Gaulois, au cinéma. Tchernia était un ami des deux auteurs, et s'est de nombreuses fois retrouvé caricaturé dans la BD. 

 

 

 

Bien avant que Depardieu ne campe Obélix, ou que les acteurs français ses refilent le rôle d'Astérix à qui mieux mieux, Roger Carel incarnait la voix d'Astérix, et Jacques Morel, celle d'Obélix. Albert Uderzo et René Goscinny firent d'ailleurs les premiers caméo de l'histoire du cinéma – français, assurément : le premier campe le rôle d'un tavernier, le second d'un artiste de rue. En 1967, Astérix et Obélix sont d'ailleurs de véritables stars : leur premier album est sorti en 1961, mais le film d'animation de Ray Goossens, Astérix le Gaulois, enregistre plus de 2,4 millions d'entrées.

 

Bien entendu, les dialogues sont de Goscinny, et les dessins de Uderzo...

 

Le film relate les aventures d'un petit garçon, Antoine, entré dans le monde de l'Antiquité en étudiant sa leçon d'histoire et de deux Romains, TICKETBUS et PROSPECTUS, qui préférent délaisser leur vie de légionnaires et découvrir ainsi le mode de vie des Gaulois.Antoine rencontre Astérix, sous forme de dessin animé, qui lui explique certaines particularités de la vie à Lutèce.

 

 

 


Pour approfondir

Editeur : Le Moniteur
Genre : enseignement...
Total pages :
Traducteur :
ISBN : 9782281115093

Les reacteurs nucleaires experimentaux vf

de Cea Saclay

Les réacteurs expérimentaux constituent une base nécessaire au développement et à l'évolution de l'énergie nucléaire. Ce sont eux qui ont ouvert la voie à l'utilisation du nucléaire avec la divergence de la première pile atomique CP1, en 1942, à Chicago, puis, dès la libération, celle de la pile atomique française ZOE, en 1948, au Fort de Châtillon, démontrant ainsi l'aptitude à produire et à contrôler l'innovation technique majeure que constituait alors la réaction de fission en chaîne. Depuis, ils n'ont cessé d'apporter leur contribution, en permettant les mesures des caractéristiques neutroniques des coeurs de réacteurs, l'étude du comportement des matériaux et des combustibles sous l'effet de l'irradiation, l'étude des conséquences des situations accidentelles, la validation de concepts nouveaux et de prototypes, l'enseignement et la formation des exploitants sur de vraies installations nucléaires. Les réacteurs expérimentaux sont également mis en oeuvre pour répondre aux besoins de la recherche en Physique fondamentale pour l'étude de la structure de la matière, ainsi que dans divers domaines d'application industrielle. En outre, ils sont irremplaçables dans la production de radionucléides utilisés en médecine pour le diagnostic et la radiothérapie. A cette diversité d'utilisation correspond une très grande variété d'installations et des activités souvent conduites dans un cadre international, tant au niveau de la conception et de l'exploitation des réacteurs qu'au niveau des programmes que l'on y développe.

J'achète ce livre grand format à 18 €