Les prix printaniers de la SGDL : fiction, traduction, Pauwels...

Clément Solym - 18.05.2010

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - socrate - jesus - boudha


Pour sa treizième édition, le prix Louis Pauwels a récompensé un ouvrage, un essai, plus particulièrement, « qui manifeste un esprit d’ouverture dans le débat d’idées, faisant place à la morale, l’esthétique, la philosophie, la science, la spiritualité et les questions de société, dans le monde contemporain ou dans l’Histoire », nous précise la Société des Gens de Lettres.

Et cette année, c'est à Frédéric Lenoir que le prix est revenu, pour son livre Socrate, Jésus, Boudha, trois maîtres de vie, paru chez Fayard.


Et comme une nouvelle ne vient jamais seule, la SGDL annonce également les lauréats de ses Grands Prix de traduction et de la Fiction radiophonique.

Ces derniers, contrairement au prix Pauwels qui a été remis aujourd'hui, seront, sous la haute présidence de Georges-Olivier Chateaureynaud, remis le 15 juin prochain.

Grand Prix SGDL de la Fiction Radiophonique
France JOLLY, Déconnexion Réalisation Jean-Matthieu Zahnd (France Culture)

Prix Baudelaire de traduction de l’anglais pour l’ensemble de l’oeuvre
Claude DEMANUELLI
A l’occasion de la traduction de La vaine attente de Nadeem Aslam, Le Seuil

Prix Gérard de Nerval de traduction de l’allemand pour l’ensemble de l’oeuvre
Isabelle KALINOWSKI
A l’occasion de la traduction de, Le Judaïsme antique de Max Weber; Flammarion/Champs classique