Les Rencontres d'Archéologie récompensent un livre et une BD

Antoine Oury - 09.11.2020

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - rencontres archeologie narbonnaise - livre bd archeologie - prix litteraire archeologie


Les Rencontres d'Archéologie de la Narbonnaise, organisées du 2 au 8 novembre 2020, ont dévoilé les lauréats de leurs prix littéraires, qui récompensaient cette année un livre et, pour la première fois, une bande dessinée. Le festival, organisé par l'association Arkam, a pour mission de vulgariser et faire connaître l'archéologie et, plus largement, le patrimoine.



Les Rencontres d'Archéologie de la Narbonnaise récompensent chaque année des documentaires archéologiques, d'une part, mais aussi un livre. Et, depuis cette année 2020, une bande dessinée, pour parfaire le palmarès.

Voici donc les lauréats, pour le livre et la BD :

Grand Prix du Livre d'archéologie

Amazonie, l'archéologie au féminin, Stephen Rostain, Belin

Le résumé de l'éditeur pour Amazonie, l'archéologie au féminin :
 

Il existe une région du monde où les femmes ont toujours joué un rôle majeur : l'Amazonie. Ce sont elles en effet qui ont fait resurgir le glorieux passé de ce territoire vaste de sept millions de kilomètres carrés, révélant les connaissances en ingénierie et le savoir scientifique exceptionnel des tribus de la forêt. L'auteur, archéologue lui-même et grand spécialiste de l'Amazonie, offre une galerie de portraits de ces pionnières. Nourri de leurs toutes dernières recherches, l'ouvrage aborde une diversité de thèmes, de l'art rupestre à l'architecture amérindienne, en passant par les géoglyphes d'Amazonie occidentale, le traitement des défunts et la pêche précolombienne.


Le jury réunissait Gérard Coulon, conservateur du patrimoine, auteur et conférencier, Pascale de la Loge, libraire spécialisée en archéologie à la librairie Picard & Epona, Jean-Paul Demoule, archéologue, professeur des Universités, membre de l’Institut Universitaire de France, ancien président-fondateur de l’Inrap, Jean-Claude Golvin, directeur de recherche au CNRS, auteur et illustrateur, Ludivine Péchoux, rédactrice en chef adjointe de la revue Dossiers d’Archéologie et Catherine Salles, agrégée et docteur en lettres classiques, spécialiste de l’antiquité romaine.

Prix de la BD d'archéologie

Les esclaves oubliés de Tromelin, Sylvain Savoia, Dupuis

Le résumé de l'éditeur pour Les esclaves oubliés de Tromelin :
 

L'île des Sables, un îlot perdu au milieu de l'océan Indien dont la terre la plus proche est à 500 kilomètres de là... À la fin du XVIIIe siècle, un navire y fait naufrage avec à son bord une « cargaison » d'esclaves malgaches. Les survivants construisent alors une embarcation de fortune. Seul l'équipage blanc peut y trouver place, abandonnant derrière lui une soixantaine d'esclaves. Les rescapés vont survivre sur ce bout de caillou traversé par les tempêtes. Ce n'est que le 29 novembre 1776, quinze ans après le naufrage, que le chevalier de Tromelin récupérera les huit esclaves survivants : sept femmes et un enfant de huit mois. Une fois connu en métropole, ce « fait divers » sera dénoncé par Condorcet et les abolitionnistes, à l'orée de la Révolution française.


Le jury BD réunissait Sonia Déchamps, journaliste, programmatrice, autrice et co-directrice artistique du Festival BD d'Angoulême, Jean Depelley, scénariste BD, journaliste, formateur et enseignant, Bertrand Ducourau, conservateur en chef du patrimoine et directeur des musées et du patrimoine d’Agde, Franck Léandri, directeur régional des affaires culturelles de la DRAC Corse, et Éric Pincas, rédacteur en chef de la revue Historia et écrivain.

Retrouver la liste des prix littéraires français et francophones


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.