Les salles de cinéma ne connaissent pas la crise

Clément Solym - 10.12.2008

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - salles - cinéma - hausse


Même si l’on entend à l’heure actuelle peu de propos rassurants, les chiffres de fréquentation des salles obscures viennent contredire en tout point des idées pourtant bien établies. C’est ainsi que le mois de novembre 2008 marque une croissance exceptionnelle du nombre d’entrées avec une augmentation de 40 % par rapport à l’année 2007.

Alors que la question de la mise en place d’une réponse graduée contre le piratage fait débat, les chiffres vont à l’encontre de bien des préjugées. Ce qui est encore plus étonnant, ce sont les chiffres des deux mois précédents avec, respectivement + 10,8 % et + 22,4 % en septembre et octobre. Le mois de novembre est donc loin d’être un bref sursaut.

Les films les plus plébiscités en novembre sont tout d’abord le dernier James Bond, Quantum Of Solace, mais aussi le nouveau Clint Eastwood, L’Echance. Jusqu’à présent, l’ensemble de l’année 2008 affiche une croissance de la fréquentation des salles de 6,7 % avec 171 millions d’entrées. Des chiffres qui rentrent en totale opposition avec ce que l’on pourrait imaginer en temps de crise économique.

Cette réalité doit être prise en compte par le ministère de la Culture aux prises avec les producteurs de cinéma qui demandent réparation pour le préjudice dû aux millions de téléchargements illégaux réalisés chaque année. A bien y regarder…entre le monde du cinéma et celui des fournisseurs d’accès, tout le monde est gagnant. Aucune raison valable de sanctionner l’internaute qui est aussi certainement spectateur dans les salles obscures…