Les séries de Netflix bientôt diffusées sur Canal +

Clément Solym - 17.09.2019

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - Canal Netflix - diffusion séries films - Editis Harlan Coben


Cela s’appelle l’ironie du sort, quand on intègre, malgré soi parfois, un grand groupe : en effet, l’accord passé entre Canal + et Netflix vise tout d’abord à ce que la chaîne cryptée puisse bénéficier du contenu diffusé par la plateforme de streaming. Mais avant tout, il faut mettre un terme à la raréfaction des abonnés — et Netflix pourrait y aider. 

watching netflix
Quote catalog, CC BY 2.0

 
D’où peut donc bien venir l’ironie, alors ? Eh bien, de ce que Canal + appartient à la même structure qu’Editis — le groupe Vivendi. Rachat validé et finalisé fin janvier 2019, ce rapprochement devait, de l’avis du président du directoire de Vivendi, Arnaud de Puyfontaine, multiplier les adaptations ciné de la production romanesque. 

Depuis le rachat, les choses se structurent, et les premières passerelles, timides, se mettent en place : ce fut par exemple l’offre d’un audiolivre en cadeau pour les abonnés Canal +. Mais d’adaptations et de contrats encore point.

À compter du 15 octobre, Canal + profitera des productions exclusives de Netflix, comme Stranger Things, Casa de Papel et The Crown, au même titre que d’autres – facturation  de 15 € dans le cadre du pack Ciné/Séries, à condition d’avoir l’abonnement de 20 € à la chaîne cryptée. Soit une addition un peu plus salée que prévue.

Chacun souhaitant devenir la plateforme qui centralisera, éditorialisera et diffusera auprès du plus grand nombre, la réalité est pour l’instant simple : chacun tente d’accaparer l’attention le plus possible, et de déployer la meilleure des offres. Netflix compte encore parmi les plus évidents leaders du moment. 

L’ironie, en somme, touche tout à la fois Canal + et Editis : en août 2018, l’un des romanciers les plus emblématiques de la maison Belfond, Harlan Coben, maître du polar, annonçait un accord de cinq années avec… Netflix, pour des adaptations en séries et films. En tout 14 romans — et le dernier en date ne sera autre que The Woods, prévu en six épisodes, avec quelques aménagements. 

L’intrigue se déroulera à Varsovie et non plus aux États-Unis, et Paul Copeland sera rebaptisé Paweł Kopiński. L’intrigue ne se modifiera pas en dehors de ces éléments. Rendez-vous en 2020 pour la découvrir. Deux autres adaptations ont déjà été actées pour le romancier, The Stranger et Intimidation. Ses derniers romans, en France, sont traduits par Roxane Azimi. 

 


Commentaires
Je vais y réfléchir personnellement 12€ pour Netflix + 12€ pour OCS + 7€ pour C+ séries = 31€ ; tout ça plus Canal + pour 35€ c'est tentant, on verra le mois prochain...
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.