medias

Les six lauréats du Prix 2020 des libraires du Québec

Cécile Mazin - 07.05.2020

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - prix lbiraires Québec - lauréats prix littéraire - Québec auteurs prix


Avant la fermeture temporaire des librairies de la province, les libraires indépendants, ainsi que ceux des chaînes et des coopératives en milieu scolaire ont voté pour leurs livres préférés parmi les finalistes. Ce 7 mai, l’Association des libraires du Québec (ALQ) donne rendez-vous à 9 h – 15 h pour la France – au grand public sur les réseaux sociaux, afin de dévoiler l’issue du vote des libraires de l’ensemble de la province.



 
Puisqu’on a tous besoin de bonnes nouvelles et qu’il faut célébrer les lauréats 2020 comme il se doit, la date d’origine du dévoilement a été maintenue, mais sa forme a été complètement repensée ! L’ambassadeur du Prix, Philippe-Audrey Larrue-St-Jacques, sera à l’animation de cette célébration virtuelle de la littérature d’ici et d’ailleurs. Jean-Philippe Baril Guérard, Debbie Lynch-White, Dominique Pétin, Mani Soleymanlou et Catherine Trudeau, seront présents pour ponctuer le dévoilement d’extraits des 6 titres lauréats.

Depuis 1994, cette remise annuelle se veut un hommage aux écrivains dont l’œuvre a marqué l’imaginaire des libraires au cours de l’année par son originalité et sa qualité littéraire. Pour mettre en lumière les créateurs récipiendaires de cette année, l’ALQ est également allée à leur rencontre.

En respectant la distanciation sociale, ont été captés leurs réactions, messages de remerciements et mots de solidarité.Ce sont donx six lauréats et un prix d'excellence qui sont remis.

Prix d'excellence 
 

Chaque année depuis 2013, l’Association des libraires du Québec honore un ou une libraire en soulignant son travail exceptionnel. La lauréate 2020, Chantal Fontaine, libraire à la Librairie Moderne à St-Jean-sur-Richelieu, s’est démarquée par son implication inégalée, son dévouement à faire connaître davantage la littérature jeunesse, ainsi que par ses aptitudes remarquables pour répondre aux lecteurs de tous acabits. Elle a reçu une bourse de 2 000 $ du ministère de la Culture et des Communications du Québec, par l’entremise de la ministre, madame Nathalie Roy.
 

Essai québécois

Les brutes et la punaise, Dominique Payette (Lux)

Ce prix s’accompagne d’une bourse de 5 000 $ du Conseil des arts de Montréal, qui a généreusement bonifié le montant qui était précédemment de 3 000 $.


Poésie québécoise

Le tendon et l’os, Anne-Marie Desmeules (l’Hexagone)

La lauréate 2020 de la catégorie Poésie a reçu une bourse du Festival de la poésie de Montréal de 3 000 $.


Bande dessinée québécoise

La grosse laide, Marie-Noëlle Hébert (XYZ)

Encore cette année, le Festival BD de Montréal et le Festival Québec BD s’unissent pour remettre conjointement la bourse de 3000 $ à Marie-Noëlle Hébert.


Bande dessinée hors Québec

In waves, Aj Dungo (Casterman)

Les membres du comité de sélection ont été charmés par cet ouvrage qu’ils résument ici : « Dans un dessin épuré, presque aquatique, Aj Dungo raconte une histoire simple et touchante : celle de deux jeunes amoureux. On assiste à l’émoi des premières rencontres, mais aussi au combat contre la maladie qui ravage Kristen. Parallèlement, Dungo raconte leur passion commune, celle du surf. » Clairement, l’ensemble des libraires de la province a également été séduit par cette histoire d’amour en communion avec la vague.


Roman - nouvelle - récit québécois

La trajectoire des confettis, Marie-Ève Thuot (Les Herbes rouges)

Ce prix s’accompagne d’une bourse du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) : « Désirant accroître le rayonnement et la promotion des œuvres littéraires québécoises et récompenser de manière tangible les écrivains dont le talent et l’imaginaire enrichissent nos vies, le Conseil est heureux de poursuivre son entente avec l’Association des Libraires du Québec en remettant 10 000 $ à Marie-Ève Thuot. Je tiens à féliciter cette autrice pour l’indéniable qualité de son premier roman, qui ouvre assurément la voie à une brillante carrière littéraire », indique Anne-Marie Jean, présidente-directrice générale du Conseil.
 

En plus de cette bourse, la lauréate se verra offrir la possibilité par l’Association internationale des études québécoises (AIÉQ) de faire une tournée de promotion dès que ça sera possible dans l’un des pays étrangers où elle a des membres.


Roman - nouvelle - récit hors québécois

L’empreinte, Alexandria Marzano-Lesnevich (Sonatine)

Le comité de sélection a été chamboulé par la lecture de L’empreinte et cette émotion s’est également fait sentir chez les libraires de la province. « Alexandria Marzano-Lesnevich possède cet art de donner des ailes à la pesanteur, de plonger au plus profond de l’horreur pour ensuite filer vers les plus hautes strates de l’atmosphère. Comme de fait, on se surprend plus d’une fois à chercher son souffle pendant la lecture. […] Oui, vous serez frustrés, vous serez indignés, mais vous sortirez de cette lecture convaincus d’une chose : l’espoir et la vie sont possibles malgré tout. »

 

 


Retrouver la liste des prix littéraires français et francophones


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.