Les six prix littéraires du festival Saint-Malo Etonnants Voyageurs

Clément Solym - 28.05.2012

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Saint-Malo - Prix - Festival


L'édition 2012 du Festival international du livre et du film de Saint-Malo, aka Etonnants Voyageurs, qui se clôture aujourd'hui après trois jours de festivités, a été l'occasion de la remise de six prix couronnant différentes catégories d'ouvrages.


Le Prix Ouest-France - Etonnants Voyageurs d'abord, décerné par un jury de dix jeunes âgés de 15 à 20 ans sélectionnés sur lettre de motivation à Libar Fofana pour L'étrange rêve d'une femme (Gallimard 2012). L'auteur a reçu un chèque de 10 000 euros et verra son roman bénéficier d'une campagne de promotion dans Ouest-France.

 

 

Le Prix Nicolas Bouvier 2012, ensuite, couronne le récit de John Vaillant, Le Tigre Une histoire de survie dans la taïga paru aux éditions Noir Sur Blanc (traduction de John Vaillant). 

 

Créé par la Scam, le Prix Joseph Kessel a récompensé cette année Rithy Panh et Christophe Bataille pour L'élimination (Grasset), livre témoignage sur la fin du régime cambodgien de Pol Pot et, trente ans après la chute du dictateur, la reconstruction de ces enfants grandis sans famille et devenus adultes.

 

Le Prix Robert Ganzo de poésie récompense Marie-Claire Bancquart pour l'ensemble de son oeuvre, avec une dotation de 10 000 euros. Le Prix Gens de mer, destiné à récompenser l'auteur d'un livre récent  ayant un caractère maritime au sens le plus large, a été remis à Jean Rolin, avec un chèque de 3 000 euros,  en partenariat avec EDF. 

 

Enfin, le Grand Prix de l'Imaginaire, plus ancien prix littéraire consacré à l'imaginaire, a récompensé cette année dans la catégorie du roman francophone Roland C. Wagner pour Rêves de Gloire (éditions de l'Atalante). Un Prix spécial a été remis aux éditions José Corti pour « plus de 70 ans de travail éditorial au service de l'Imaginaire merveilleux et fantastique, essais et fictions. »