Les voix de la résistance : refonder les histoires, pour la diversité

Clément Solym - 15.11.2018

Culture, Arts et Lettres - Salons - diversité résistance littérature - espace diversité livres - refonder histoires livres


#SALONLIVREMTL18 – L’Espace de la diversité en collaboration avec les éditions Mémoire d’encrier, la librairie Zone Libre, le Salon du Livre de Montréal et une dizaine d’organismes culturels et communautaires lancent Les voix de la résistance — Refonder les histoires. Un grand déploiement d’auteur.e.s, d’idées, d’imaginaires autour des littératures qui incarnent la lutte, l’espoir et la résistance.


Espace diversité
ActuaLitté, CC BY SA 2.0

 

Au programme, une cinquantaine d’évènements, de rencontres au Salon du livre, avec près de 70 auteurs du Québec, du Canada et de la francophonie réunis. Les étagères proposent des approches thématiques : autochtones, contre le racisme, féminisme, contre le colonialisme, convergence des luttes et jeunesse. 


Parmi les auteur.e.s présent.es citons le lauréat du Prix des Cinq Continents Yamen Manaï de la Tunisie, la romancière et poète Emmelie Prophète d’Haïti, l’essayiste féministe afro-canadienne Robyn Maynard, le romancier canadien Steven Heighton.


Au cœur de la résistance résonnent les voix autochtones avec les poètes et artistes Joséphine Bacon, Naomi Fontaine, Natasha Kanapé Fontaine, Émilie Monnet, Charles Bender.


S’expriment dans leur singularité les voix de la relève : slam et poésie, lectures autour des grandes œuvres féministes, littératures de la résistance, histoires et récits qui contribuent à anéantir les frontières.


Espace diversité
ActuaLitté, CC BY SA 2.0

 

Posons-nous les questions fondamentales : Que peut la littérature pour arriver à une société juste, ouverte, refusant le repli sur soi ? La littérature est-elle encore cette arme miraculeuse contre la peur de l’autre ? Que signifie aujourd’hui résister face à un monde abîmé par la guerre, la pollution, les inégalités ? Quels sont les mots, les formes et les œuvres qui incarnent la résistance ?
 

En 2017, les écrivain.e.s, lecteurs et lectrices, engagé.e.s ont crié : Non au racisme ! Aujourd’hui, il est salutaire de RÉSISTER. Contre qui ? Contre quoi ?


Ici sont proclamées la résistance, la révolte, la lutte, l’espoir.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.