Liu Xiaobo, prix Nobel de la Paix, en dépit de la Chine

Clément Solym - 08.10.2010

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - nobel - paix - xiaobo


Hier, les pronostics ne s'étaient vraiment pas trompés : Liu Xiaobo était fortement pressenti pour l'obtention du Nobel de la Paix, en dépit des avertissements de la Chine contre la Norvège.

La femme de l'écrivain et dissident - du moins considéré comme tel par le gouvernement estimait que le parti « ne ménagera aucun effort. Il utilisera toutes les méthodes pour empêcher que l'on lui remette le prix ou toute autre chose qui pourrait nuire au pays. Ils vont utiliser l'argent et le pouvoir pour obtenir le support des autres ». (voir notre actualitté)

Et ce, si la Norvège décernait le Nobel de la Paix au Chinois.

Eh bien c'est pourtant chose faite. Et le premier ministre norvégien s'est immédiatement précipité par communiqué pour féliciter d'une part Liu Xiaobo de cette récompense, et de son « engagement en faveur de la démocratie et des droits de l'Homme ». Jens Stoltenberg, cité par l'AFP, ajoute que la situation entre la Chine et la Norvège reste au centre de l'attention : « La Norvège a une coopération étroite et vaste avec la Chine. Nos liens sont anciens et continus, et couvrent tous les secteurs qui lient nos deux pays l'un à l'autre. Les discussions sur les droits de l'Homme font partie de ces liens. »

En l'occurrence, les deux pays sont actuellement en pourparlers autour de négociations commerciales, et Oslo espère bien voir cette situation évoluer favorablement et rapidement.

Reporters Sans Frontières intervient

Avec ce Nobel, la femme de l'écrivain souhaite que le gouvernement chinois le fasse rapidement sortir de prison. Pour sa part, Reporters sans frontières a salué cette nomination de l'Académie Nobel. « Les menaces de représailles des autorités chinoises n'auront pas suffi pour apeurer le Comité Nobel et les autorités norvégiennes. C'est une leçon pour tous les gouvernements démocratiques qui plient trop souvent face aux pressions de Pékin », explique l'organisation.

Liu Xiaobo a été condamné à la prison pour 11 années. L'académie l'a récompensé « pour ses efforts durables et non violents en faveur des droits de l'Homme en Chine ».



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.