Livre et BD parmi les films français 2013 les plus rentables

Cécile Mazin - 20.02.2014

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - adaptations - livres et BD - cinéma français


Annuellement, le magazine Le Film français présente les résultats du cinéma hexagonal, et des résultats d'exploitation dans les salles obscures. Deux titres ressortent, un documentaire, signé par Pascal Plisson, qui a été diffusé en septembre 2013 et le film Les Profs, de Pierre-François Martin-Laval, inspiré par la BD de Pica et Erroc.

 

Sur le chemin de l'école a réuni 1,2 million de spectateurs pour 2,28 millions € de budget prévisionnel. 

Les destins de quatre enfants, prêts à relever tous les défis pour aller à l'école et ainsi changer de vie. Parmi ces héros du quotidien, il y a Zahira, une jeune marocaine, qui chaque semaine, emprunte un chemin long, sinueux et dangereux pour quitter les monts de l'Atlas où vivent ses parents et pour rejoindre l'école.

 

 

 

 

L'autre grand succès, c'est donc Les profs, l'adaptation, sortie en avril 2013, qui a collecté 4 millions d'entrées pour 11,8 millions €

Avec ses 12% de réussite au bac, le lycée Jules Ferry est le pire lycée de France. Ayant déjà épuisé toutes les méthodes conventionnelles, l'Inspecteur d'Académie, au désespoir, s'en remet aux conseils de son Adjoint.

Ce dernier lui propose de recruter une équipe de professeurs selon une nouvelle formule : aux pires élèves, les pires profs pour soigner le mal par le mal... C'est sa dernière chance de sauver l'établissement, à condition de dépasser le seuil des 50% de réussite au bac. I'inspecteur accepte, pour le meilleur...et pour le pire.

 

 

 

 

Retrouver Les profs, et leurs nombreux tomes

 

 

En dépit de leur petit budget, les films auront rencontré un succès considérable, les plaçant dans les réalisations les plus rentables de l'année 2013. Leurs taux de rentabilité respectifs sont de 164,08 % pour le documentaire, et 101,89 % pour l'adaptation de la BD. On considère généralement que dépasser les 25 % de rentabilité est déjà une réelle satisfaction, lorsque les films sont financés pour partie par des chaînes de télévision. 

 

Ajoutons que le 3e du top est le film de Guillaume Gallienne, Les garçons et Guillaume à table!, une comédie qui avait fait 4 millions d'entrées pour 7,86 millions € de budget. 

 

Enfin, toujours dans les adaptations, Belle et Sébastien, tiré de la série de romans écrits par Cécile Aubry, à partir de 1967, et réalisé par Nicolas Vanier, qui prend la 5e place. Avec un budget de 10,43 millions €, il a atteint 2,7 millions de spectateurs pour 79,22 % de rentabilité.

 

 

Et puis,inévitablement, La vie d'Adèle, qui prend la 6e place, consacré par une Palme d'or 2013 et qui engrange 77,24 % de rentabilité pour 4 millions de spectateurs.