medias

Livres comme l’air : la mobilisation pour la liberté d’expression

Victor De Sepausy - 11.10.2018

Culture, Arts et Lettres - Salons - livre comme air - liberté expression auteurs - droit auteurs prison


Cet automne, Livres comme l’air aura lieu pour la première fois dans la capitale lors du festival littéraire Québec en toutes lettres. Les salons du livre de Trois-Rivières et de l’Estrie en sont à leur troisième édition. En 2017, le Salon du livre du Saguenay—Lac-Saint-Jean a aussi tenu une première édition.

 


Prison security system
x1klima, CC BY ND 2.0
 


Plus que jamais, des écrivains de toutes les régions du Québec se mobilisent pour réclamer la libération d’écrivains emprisonnés ou persécutés à travers le monde.
 

Cet automne, et pour une 19e édition, les visiteurs du Salon du livre de Montréal pourront également signer les pétitions de Livres comme l’air, et assister à la cérémonie de lecture de dédicaces par dix écrivains québécois jumelés à dix écrivains détenus.


Avec Livres comme l’air, les écrivains québécois ont l’occasion de s’engager et de contribuer à la remise en liberté d’écrivains injustement condamnés. Avec la libération le 10 juillet dernier de la Chinoise Liu Xia, veuve du prix Nobel Liu Xiaobo, l’initiative a contribué jusqu’ici à la libération de 107 écrivains.


C’est aussi le cas d’Angye Gaona, écrivaine colombienne qui, en 2017, a fait parvenir ces mots à l’écrivaine québécoise Denise Desautels (les deux écrivaines étaient jumelées en 2012) : « Toute la solidarité internationale que j’ai reçue, ton appui et celui de PEN Canada et d’Amnistie internationale du Canada francophone, ont été essentiels à ma libération. Il faut que cela se sache parce que les gens doivent croire à l’efficacité des manifestations de solidarité envers les prisonniers politiques. »
 

Les partenaires


L’Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ) recrute des écrivains québécois qui acceptent d’être jumelés à des écrivains étrangers. Amnistie internationale Canada francophone et le Centre québécois du P.E.N. international sélectionnent les écrivains emprisonnés.
 

Suite au coup d'État, un écrivain comorien
incarcéré depuis 61 jours


Par la suite, ils font parvenir les livres dédicacés de la main des écrivains québécois aux auteurs emprisonnés. De plus, Amnistie internationale Canada francophone transmet les pétitions signées par le public aux gouvernements des pays où sont détenus les écrivains et ses bénévoles répondent aux questions du public.

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.