Lola Lafon lauréate du prix Version Femina, avec la Fnac

Cécile Mazin - 16.01.2015

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Lola Lafon - communiste souriait jamais - prix Version Femina


Le prix version Femina, en partenariat avec la Fnac, était remis hier soir, à la Fnac des Ternes. C'est vers Lola Lafon que le jury s'est tourné, pour son histoire de la jeune gymnaste roumaine, Nadia Comaneci. L'ouvrage, La petite communiste qui ne souriait jamais, a été publié chez Actes Sud. 

 

Lola Lafon petite communiste

Lola Lafon, au centre — ActuaLitté, CC BY SA 2.0

 

 

Pour la 3e année consécutive, le prix est présenté par les deux partenaires. Version Femina propose trois romans à ses lecteurs chaque mois, et l'ouvrage avait été le coup de cœur du mois de janvier 2014. Le jury, présidé par Philippe Claudel, de l'Académie Goncourt, choisit alors l'un des titres parmi les 10 retenus durant l'année.   

 

La cérémonie était sobre, empreinte de pudeur, assez logiquement. « C'est un prix de lecteurs... et de lectrices, je crois. Alors... merci », a simplement commenté la lauréate. 

 

A propos du livre

Retraçant le parcours d'une fée gymnaste, qui, dans la Roumanie des années 1980 et sous les yeux émerveillés de la planète entière, vint, en son temps, mettre à mal guerres froides, ordinateurs et records, ce roman est le portrait d'une enfant, puis d'une femme, évadée de la pesanteur, sacralisée par la pureté de ses gestes et une existence intégralement dévolue à la recherche de la perfection. En mettant en exergue les dévoiements du communisme tout autant que la falsification, par les Occidentaux, de ce que fut la vie dans le bloc de l'Est, ce récit, lui-même, subtilement, acrobate, est aussi une passionnante méditation sur l'invention et l'impitoyable évaluation du corps féminin. 

 

Retrouver La petite communiste qui ne souriait jamais, en librairie

 

ActuaLitté avait tout particulièrement apprécié cet ouvrage

A la fois roman d'initiation, roman de l'intime, mais aussi  roman documentaire, quête de la vérité,  il y a dans ce livre une diversité réjouissante. Les changements narratifs, la variété des points de vue les questionnements permanents, l'impression d'un mouvement perpétuel entraînant et remarquable participent au caractère décidemment exceptionnel de cet ouvrage. (voir notre chronique)