Lydia Davis remporte le Man Booker International Prize

Lauren Muyumba - 23.05.2013

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - Lydia Davis - Prix International Man Booker - Londres


Parmi les neuf finalistes en compétition pour le Man Booker International Prize, Lydia Davis a touché le gros lot : 60 000 £ soit l'équivalent d'un peu plus de 70 100 euros. L'auteure est ressortie gagnante de la cérémonie organisée au Victoria et Albert Museum ce mercredi à Londres.

 

 

 

Les histoires de Lydia Davies tiennent seulement sur deux ou trois pages. C'est cette capacité faire court et beau, à manier finesse, brièveté et poésie, qui a séduit le jury. Le critique littéraire anglais Christopher Ricks, et président du jury, a décrit la force d'écriture de Lydia Davies et la variété de ses textes tout en lui donnant sa récompense : « Comment les classer ? Ils peuvent tout aussi bien être des anecdotes, des essais, des blagues, des paraboles, des fables, des aphorismes, des prières ou simplement des observations…»


Les éloges ont continué : « Il y a une vigilance dans ses histoires, et une grande attention imaginative, dans la parole même ou une syllabe », a-t-il déclaré.


Les autres lauréats étaient : U.R Ananthamurthy, Aharon Appelfeld, Lydia Davis, Intizar Husain, Yan Lianke, Marie NDiaye, Josip Novakovich, Marilynne Robinson, Vladimir Sorokin, Peter Stamm.


La plus récente collection de Lydia Davis date de 2011 et s'intitule Cows. The Collected Stories of Lydia Davis est sorti en 2009 chez MacMillan et chez Farrar, Straus & Giroux. La prochaine collection est prévue pour le printemps de 2014 : Can't and won't.


L'américaine est aussi connue et reconnue mondialement pour ses traductions, telles que Madame de Bovary de Flaubert, et Du côté de chez Swann de Proust. En France, elle a été récompensée en tant que Chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres.