Mabanckou et Ellroy décorés par Mitterrand

Clément Solym - 14.03.2011

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - californie - mitterrand - mabanckou


Durant son petit séjour étatsunien, le ministre de la Culture avait dans son agenda un petit passage décoratif. Plusieurs intellectuels, du monde littéraire ou du cinéma, étaient au rendez-vous.

Les deux auteurs, James Ellroy et Alain Mabanckou figuraient sur la liste des récompensés, comme prévu. Selon l'AFP, qui suivait le ministre, le lauréat du prix Renaudot, affirme une « identité façonnée par le monde », tout en disposant d'un « talent rare, mêlant subtilement ironie et poésie ».

Actuellement professeur de littérature à l'université de Californie, Mabanckou a expliqué que son travail était « de faire comprendre aux gens que (le français) est l'une des plus belles langues au monde ». Le dernier livre d'Alain Mabanckou, Demain j'aurai vingt ans, est paru chez Gallimard.

Mabanckou a reçu le titre de Chevalier de la Légion d'honneur.

Ellroy n'a pas été de reste. « Je salue en vous le maître des rêves en noir et des contre-histoires, qui figure véritablement parmi les plus grands noms de la littérature actuelle », a déclaré Frédéric Mitterrand, tout en remettant la médaille des Arts et Lettres à James.

L'occasion pour l'américain de saluer la mémoire d'auteurs français, en évoquant pêle-mêle Camus, Proust, Sartre, Genet ou Stendhal et Beauvoir. « Je suis fier d'être parmi eux. Merci pour la canonisation », a-t-il simplement expliqué. En France, Ellroy a été d'une grande fidélité à son éditeurs Rivages, chez qui l'on peut retrouver tous ses livres.

À côté d'eux, le cinéaste Gus Van Sant et l'actrice Eva Marie-Saint étaient également récompensés.