MAD, le salon de l'édition comme terrain d'expérimentation artistique

Antoine Oury - 24.08.2018

Culture, Arts et Lettres - Salons - expérimentation artistique - édition art salon - MAD salon Paris


Les 14, 15 et 16 septembre prochains, la Monnaie de Paris accueillera le salon MAD, ou Multiple Art Days, et près de 120 éditeurs engagés dans une approche de l'édition comme un terrain de l'expérimentation artistique. Comme l'explique la manifestation, l'art contemporain ne se trouve plus en galerie ou en musée, mais dans les pages d'un ouvrage issu de l'édition artistique.


Gabriel Leger, VENT CLAIR, 2016
Feuille d’aluminium, 55 tubes cartonnés, étiquette, cire à cacheter, ficelle. Tube: ø 6×37,5 cm.
Édition de 55 exemplaires. Édité par la Galerie Sator, 500 €
 
 

« 80 % des œuvres d’art les plus innovantes ne sont visibles ni en galerie ni en musée » assure le salon MAD, qui réunit plus de 4 000 œuvres produites par des artistes des plus reconnus aux plus jeunes qui ont toujours expérimenté cette forme multiple pour sortir des institutions et des galeries et diffuser plus largement leurs œuvres.

Ancrée dans la grande tradition du livre, de l’estampe et de l’édition d’art depuis Dada, Malevich et les conceptuels, l’édition a toujours été choisie par les artistes comme un terrain d’expérimentation. Déjà au Moyen Âge, la gravure était le seul moyen de diffuser les œuvres originales, à une époque où les voyages étaient dangereux et coûteux.

Aujourd’hui plus que jamais, les artistes utilisent les dernières technologies comme champ expérimental et inventent de nouveaux circuits de diffusion de leur art. Les œuvres publiées, multiples, diffusées (prints, films, livres d’artistes, disques, archives) forment une histoire de l’art parallèle, un monde qui s’invente ensemble avec les artistes, les curateurs et les éditeurs.

Plus d’une centaine d’éditeurs internationaux choisis pour l’exigence de leurs propositions présenteront des milliers d’œuvres éditées en marge du marché de l’art conventionnel : un panorama de la création contemporaine de multiples, de l’édition de fanzine aux œuvres rares (prints, livres, films, disques d’artistes...) sous la direction artistique de Sylvie Boulanger, directrice du cneai= et Michael Woolworth, directeur de l’Atelier Michael Woolworth et du comité scientifique réuni autour de MAD.
 

Depuis quelques années, on assiste à un développement très dynamique de l’édition artistique en Norvège que MAD mettra en avant sous la direction curatoriale de Nordic Art Press (NAP) et Torpedo Press. Cette plateforme collective encourage la diffusion de la culture norvégienne en exposant la singularité du Nordic style.

À travers l’invitation de 6 éditeurs, 2 artistes et un panel d’oeuvres, le stand norvégien mettra l’accent sur la qualité, la diversité et l’originalité du champ de l’édition norvégienne marqué par une nouvelle génération d’artistes qui utilisent le livre pour développer et expérimenter de nouvelles pratiques artistiques, souvent interdisciplinaires et mêlant art et littérature.

Plus d'informations à cette adresse.

MAD
14, 15 et 16 septembre 2018
La Monnaie de Paris
Entrée : 5 €



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.