Magritte en sa période 'Vache'

Clément Solym - 12.07.2011

Culture, Arts et Lettres - Expositions - magritte - vaches - lettres


À travers la correspondance privée des plus grands peintres, le Musée des lettres et manuscrits donne à l’art des 19e et 20e siècle des couleurs inédites. Au fil de lettres touchantes où la petite histoire croise la grande, cinquante artistes nous ouvrent les coulisses de leur existence et de leur création.

Chaque semaine, ActuaLitté vous propose de découvrir un extrait de cette exposition. Aujourd'hui, René MAGRITTE (Lessines 1898 – Bruxelles 1967). On pourra également retrouver le catalogue de l'exposition aux éditions Beaux Arts, Des Lettres et des peintres.

Lettre autographe signée adressée à Jacques Wergifosse, « jeudi » [1946-1947]

Magritte et son destinataire se rencontrent pendant la guerre, et rapidement, Magritte se prend d’amitié pour ce jeune admirateur. Wergifosse sera l’un des rares à le soutenir en 1946 lors d’une manifestation où sont exposées ses œuvres de la période dite « vache ». Est-ce de cette exposition dont il parle ici ? « quelle débauche cette sacrée exposition nous fait passer dans le domaine épistolier ! » Magritte orne sa lettre d’un dessin à la plume à la connotation érotique représentant une femme nue géante, encastrée à partir du bas-ventre dans un pont dont seule une arche subsiste. Magritte commente son dessin « Pont avec barrière blanche au bord, collé à une femme. La partie arrachée du pont est recouverte d'un drap. Étrange et beau ! »

Des lettres et des peintres (Manet, Gauguin, Matisse)