Magritte sur le suréalisme

Clément Solym - 30.06.2011

Culture, Arts et Lettres - Expositions - magritte - surréalisme - edition


À travers la correspondance privée des plus grands peintres, le Musée des lettres et manuscrits donne à l’art des 19e et 20e siècle des couleurs inédites. Au fil de lettres touchantes où la petite histoire croise la grande, cinquante artistes nous ouvrent les coulisses de leur existence et de leur création.

Chaque semaine, ActuaLitté vous propose de découvrir un extrait de cette exposition. Aujourd'hui, René MAGRITTE (Lessines (Belgique), 1898 – Bruxelles, 1967). On pourra également retrouver le catalogue de l'exposition aux éditions Beaux Arts, Des Lettres et des peintres.

Lettre autographe signée de René Magritte adressée à un directeur de revue, datée du 30 novembre 1945, Bruxelles.

Contacté par un directeur de revue qui souhaite consacrer un numéro spécial au Surréalisme en Belgique pendant la Seconde Guerre mondiale, Magritte accepte de collaborer et propose d’envoyer plusieurs reproductions de ses tableaux, des photographies de tableaux de Spiegele, Bury, Sanders et Simon ainsi que des textes de Nougé, Mariën, Wergifosse, Chavée et Scutenaire : « Pour votre gouverne, je vous signale que je prends pour critère de la qualification de "surréaliste" l’attitude morale définie par Breton dans son Second Manifeste, attitude avec laquelle tous les collaborateurs proposés ci-dessus sont d’accord ». Magritte tient cependant à souligner que son engagement est soumis à la stricte observance de ses recommandations et émet plusieurs réserves quant à la pertinence de « considérer comme surréalistes une Suzanne Van Damme ou un Paul Delvaux ».

Des lettres et des peintres (Manet, Gauguin, Matisse)