medias

Malcolm Ferdinand reçoit le Prix du Livre d’Écologie Politique

Antoine Oury - 04.02.2020

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Prix Livre Ecologie Politique - Malcolm Ferdinand livre - ecologie decoloniale


Le jury de l’édition 2019 du Prix du Livre d’Écologie Politique a désigné comme lauréat l’ouvrage Une écologie décoloniale. Penser l'écologie depuis le monde caribéen (Seuil), du philosophe Malcom Ferdinand. Le lauréat recevra son prix ce 4 février à La Colonie, bar anti-colonial engagé, à Paris. 




Docteur en philosophie politique de l'université Paris-Diderot et ingénieur en environnement, Malcom Ferdinand est chercheur au CNRS (Institut de Recherche Interdisciplinaire en Sciences Sociales - Paris-Dauphine).

Le lauréat du Prix du Livre d’Écologie Politique reçoit une gratification pécuniaire de 1000 € ainsi qu’une œuvre artistique.

Le résumé de l'éditeur pour Une écologie décoloniale :
 

Une colère rouge recouvre le ciel. Les vagues s'agitent, l'eau monte, les forêts tombent et les corps s'enfoncent dans ce sanguinaire gouffre marin. Les cieux tonnent encore devant ce spectacle : le monde est en pleine tempête.
Derrière sa prétention d'universalité, la pensée environnementale s'est construite sur l'occultation des fondations coloniales, patriarcales et esclavagistes de la modernité. Face à la tempête, l'environnementalisme propose une arche de Noé qui cache dans son antre les inégalités sociales, les discriminations de genre, les racismes et les situations (post)coloniales, et abandonne à quai les demandes de justice.



La Fondation de l’Écologie Politique accorde chaque année depuis 2014 un Prix du Livre d’Écologie Politique à un ouvrage francophone qui, par la qualité des idées et réflexions qu’il expose, concourt de manière significative à l’approfondissement de la pensée écologiste, à la compréhension des enjeux écologiques ou à l’élaboration de solutions ou d’actions publiques visant à la transformation écologique de la société.

Malcolm Ferdinand succède à Guillaume Faburel, salué pour Les métropoles barbares. Démondialiser les villes, désurbaniser la terre (Le passager clandestin, 2018).

Retrouver la liste des prix littéraires français et francophones


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Seuil
Genre : sciences de la...
Total pages : 464
Traducteur :
ISBN : 9782021388497

Une écologie décoloniale ; penser l'écologie depuis le monde caribéen

de Ferdinand, Malcom

Une colère rouge recouvre le ciel. Les vagues s'agitent, l'eau monte, les forêts tombent et les corps s'enfoncent dans ce sanguinaire gouffre marin. Les cieux tonnent encore devant ce spectacle : le monde est en pleine tempête.Derrière sa prétention d'universalité, la pensée environnementale s'est construite sur l'occultation des fondations coloniales, patriarcales et esclavagistes de la modernité. Face à la tempête, l'environnementalisme propose une arche de Noé qui cache dans son antre les inégalités sociales, les discriminations de genre, les racismes et les situations (post)coloniales, et abandonne à quai les demandes de justice.

J'achète ce livre grand format à 24.50 €