Manifestation à la Foire de Turin, Berlusconi soutient Israel

Clément Solym - 11.05.2008

Culture, Arts et Lettres - Salons - Turin - Foire - Livre


Ils étaient environ 4.000 à défiler hier dans les rues de Turin, en Italie, où se déroule actuellement la Foire du Livre, qui a accueilli Israël en invité d'honneur cette année. Les manifestants brandissaient des pancartes « Boycottez Israël, Soutenez la Palestine », pour montrer leur hostilité à l'égard de cet invité indésirable aux yeux des pro-Palestiniens.

Provocation contre sécurité

Il s'agit là d'une véritable provocation, puisqu'en début de semaine, toute manifestation avait été interdite aux abords de la Foire, le niveau de sécurité ayant été digne d'une réunion du G8, estimait un collectif Free.

Pour leur faire face, 1.000 policiers furent déployés, avec pour consigne de maintenir la foule qui dénonçait également « la terreur permanente et quotidienne des raids qui ont, ces dernières années, tué quelque 5.050 Palestiniens, et détruit 32.000 maisons ».

Écrivains, politiques et opposants

Des écrivains prestigieux comme Abraham B. Yehoshua, David Grossman, Amos Oz, Aaron Appelfeld et Meir Shalev sont présents à la Foire. Applefeld a d'ailleurs tenu à intervenir : « Je ne peux pas représenter un État. Je ne représente que mes pensées. » De son côté, le président de la manifestation, Giorgio Napolitano avait inauguré la Foire jeudi en expliquant : « Il n'est aucun dialogue possible, s'il l'on se confronte à un refus de reconnaître Israël. »

Pour Silvio Berlusconi, les Italiens sont « le peuple le plus proche d'Israël » et ces manifestants équivalent à « 0,00 % » du pays.

On notera toutefois le soutien de Dario Fo, Nobel de littérature en 1997, pour qui l'absence d'auteurs palestiniens est regrettable. Il a même exposé son intention non de promouvoir son nouveau livre, mais d'utiliser son image pour parler de la cause palestinienne. « Beaucoup d'entre eux ont choisi de renoncer à la Foire, mais je pense qu'il est nécessaire de foncer et d'aborder le sujet tabou : la Palestine », explique-t-il au journal Corriere della Sera.


Avec 300.000 visiteurs l'an passé, la Foire de Turin est la seconde plus grande manifestation européenne concernant le livre ; plus de 1.400 éditeurs de par le monde sont venus.