Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Marc Liebens, metteur en scène aux talents multiples

Clément Solym - 10.04.2012

Culture, Arts et Lettres - Théatre - marc - Liebens - disparition


Né à Montegnée, dans la province de Liège, en 1938, Marc Liebens a contribué à profondément remanier le théâtre belge depuis le début des années 70. Il s'est éteint mardi dernier à l'âge de 74 ans, à Genève où il vivait déjà depuis plusieurs années. Ouvrant le Théâtre du Parvis avec Jean Lefébure en 1970, il prolongea l'action de ce lieu mythique en fondant la troupe l'Ensemble théâtral mobile.

 

Cette compagnie, que Marc Liebens n'a jamais cessé d'animer, montant Ibsen, Ghelderode ou bien Marivaux, a durablement influencé le mouvement du Jeune théâtre belge.

 

Faisant également découvrir de nouveaux auteurs, comme les Belges Jean Louvet ou encore Michèle Fabien, dont il partageait la vie à la ville, Marc Liebens monta aussi notamment un remarquable Hamlet-Machine ou encore le Quartett de l'Allemand Heiner Müller.