Marie NDiaye et Maylis de Kerangal nommées au Man Booker International Prize

Antoine Oury - 10.03.2016

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Man Booker International Prize - Man Booker International Prize 2016 - prix littéraire international


Chaque année, le Man Booker International Prize, un des plus importantes récompenses littéraires au monde, salue « une réussite dans le domaine de la fiction, au niveau mondial » en sélectionnant des livres en anglais ou disponibles en traduction anglaise, dans le monde entier. La première sélection vient d'être révélée, et — cocorico — deux auteures françaises en font partie.

 

Maylis de Kerangal - Prix Paris Diderot Esprit Libre

Maylis de Kerangal (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)

 

 

Depuis 2013, le Man Booker International Prize a pris une tout autre dimension : le comité de présélection, composé de 80 personnes, auteurs ou critiques qui ont déjà fait partie des rangs des juges du Man Booker Prize ou du Man Booker International Prize, scrute les sorties littéraires du monde entier et dresse des listes destinées aux jurés du prix, doté de 50.000 £, un peu moins de 65.000 €.

 

Par ailleurs, rappelons que depuis l'année dernière, le Man Booker International Prize récompense un auteur, mais également le traducteur de son œuvre, s'il y a lieu. La dotation du prix sera ainsi équitablement partagée entre les deux auteurs.

 

Voici la sélection, qui présente le nom de l'auteur, son pays, le nom du traducteur, le titre de l'œuvre, et enfin l'éditeur de la version anglaise.

 

José Eduardo Agualusa (Angola) Daniel Hahn, A General Theory of Oblivion (Harvill Secker)

Elena Ferrante (Italy) Ann Goldstein, The Story of the Lost Child (Europa Editions)

Han Kang (South Korea) Deborah Smith, The Vegetarian (Portobello Books)

Maylis de Kerangal (France) Jessica Moore, Mend the Living (Maclehose Press)

Eka Kurniawan (Indonesia) Labodalih Sembiring, Man Tiger (Verso Books)

Yan Lianke (China) Carlos Rojas, The Four Books (Chatto & Windus)

Fiston Mwanza Mujila (Democratic Republic of Congo/Austria) Roland Glasser, Tram 83 (Jacaranda)

Raduan Nassar (Brazil) Stefan Tobler, A Cup of Rage (Penguin Modern Classics)

Marie NDiaye (France) Jordan Stump, Ladivine (Maclehose Press)

Kenzaburō Ōe (Japan) Deborah Boliner Boem, Death by Water (Atlantic Books)

Aki Ollikainen (Finland) Emily Jeremiah & Fleur Jeremiah, White Hunger (Peirene Press)

Orhan Pamuk (Turkey) Ekin Oklap, A Strangeness in My Mind (Faber & Faber)

Robert Seethaler (Austria) Charlotte Collins, A Whole Life (Picador)

 

À toutes fins utiles, rappelons que le livre de Marie NDiaye, Ladivine, est publié en France par Gallimard, et que le livre de Maylis de Kerangal, Réparer les vivants, est publié par Verticales. Signalons également Tram 83, par le congolais Fiston Mwanza Mujila, publié chez Métailié.

 

Verdict le 16 mai prochain.