Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

MC Othello et son crew : Shakespeare en mode hip-hop

Antoine Oury - 30.08.2013

Culture, Arts et Lettres - Théatre - Shakespeare - Othello : The Remix - hip-hop


Si peu d'informations vérifiées circulent sur Shakespeare qu'il ne serait pas impossible que le dramaturge ait été le premier rappeur de l'histoire : blagues graveleuses, maîtrise de la plume et rimes improbables, toutes les caractéristiques sont au rendez-vous. Deux frères originaires de Chicago ont réécrit Othello en mêlant danse, DJ et baggys aux sonnets.

 

 

<

>

 

 

Une version où fraises et capes seraient troquées contre casquettes et chaînes en or. Othello : The Remix est joué depuis plusieurs mois, non seulement aux États-Unis, mais désormais au-delà des frontières du pays où le hip-hop est né, jusqu'à Édimbourg, l'Allemagne ou la Corée du Sud. « Shakespeare était un conteur hors pair qui utilisait les langues musicales et poétiques. D'une certaine façon, il s'agit là de deux choses semblables... Utiliser les allitérations, les répétitions ou les onomatopées... Ce sont des formes artistiques très proches malgré la différence des jugements qu'on leur porte » explique Gregory Qaiyum, coauteur.

 

Avec son frère, ils ont transformé l'histoire d'Othello, général vénitien entraîné dans une spirale tragique suite à la jalousie d'un de ses rivaux, en celle d'un musicien de génie qui suscite la rancoeur d'un rappeur concurrent en choisissant de produire un artiste inconnu à sa place. Rédigé il y a quatre siècles, le texte de William Shakespeare se prête plutôt bien à la modification.

 

À l'instar du Roméo + Juliette de Baz Luhrmann, la création entend adapter les enseignements de la fable du Barde à des situations plus contemporaines. Avec cet enseignement en guise de conclusion : « Faites attention avec qui vous vous associez, car il se pourrait bien qu'ils ne soient pas vos amis. Il se pourrait bien qu'ils veuillent vous jeter à bas », résume ainsi Kristy, une jeune femme qui a assisté à une représentation jouée dans une prison du comté de Cook dans l'Illinois.

 

Les frères Qaiyum travaillent désormais à des adaptations similaires du Conte de Noël de Dickens, et du Songe d'une nuit d'été, du même Shakespeare.

 

 

 

 

(via Yahoo)