Même pour 15 millions $, Batman Forever 'craignait' (Michael Keaton)

Antoine Oury - 18.10.2014

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - Batman Forever Michael Keaton - Tim Burton Joel Schumacher - 15 millions dollars


Tim Burton avait su insuffler une certaine âme pour Batman au cinéma, noire comme la nuit. Avec Batman et Batman : Le Défi, en 1989 et 1992, la franchise était dignement représentée. Mais l'ambiance ténébreuse des longs-métrages de Burton, ainsi que les sous-entendus morbides ou sexuels déplaisaient quelque peu à Warner Bros, qui allait faire prendre un tout autre virage (et visage) au Chevalier noir.

 

 

 

 

Le budget du premier film avait littéralement explosé, mais, heureusement pour Burton, les résultats financiers avaient été à la hauteur. À sa suite, Batman : Le Défi avait aussi marqué le box-office de l'année 1992, malgré une ambiance encore un peu ténébreuse. Mais Warner Bros était persuadé que la franchise pouvait être plus rentable, notamment en attirant les enfants pour accompagner les adultes dans les salles.

 

Joel Schumacher fut donc missionné comme réalisateur, et Tim Burton relégué en tant que producteur, tandis que le casting subissait un sérieux rafraîchissement. Des personnages un peu plus hauts en couleurs, comme Double-Face ou L'Homme-mystère feraient leur apparition, incarné respectivement par Tommy Lee Jones et Jim Carrey. Côté super-héros, double ration, avec l'apparition de Robin, aka Dick Grayson. Sans oublier Nicole Kidman, pour tomber amoureuse de Batman.

 

Michael Keaton devait toutefois revenir, dans les plans de Warner, sous le masque de Batman. Il s'était même vu proposer 15 millions $ pour reprendre le rôle-titre. L'acteur a toutefois rapidement quitté le projet, et la raison était simple : « Ça craignait. Ouais, c'était juste nul », a-t-il simplement commenté sur le plateau de Sunday Morning, sur la chaîne CBS. C'est Val Kilmer qui avait alors pris sa place.

 

L'acteur était interviewé pour son prochain film, Birdman, d'Alejandro González Iñárritu. L'histoire d'un superhéros, à tendances dépressives, qui se met en tête de monter une pièce à Broadway... Et un singulier parallèle avec Batman, puisque les fans du héros-oiseau ont accueilli avec peu d'enthousiasme le choix de Keaton, tout comme ceux de Batman ont fraîchement reçu la présence de Ben Affleck dans Batman v Superman : Dawn of Justice...

 

La bande-annonce de Batman Forever, pour se piquer les yeux :

 

 

 

 

Et celle de Birdman :

 

 

 

(via Comic Book)