Le lauréat du Prix Vialatte 2020 est Michel Bernard pour son roman Le Bon sens, paru aux éditions La Table Ronde, et pour l’ensemble de son œuvre. Il succède à Pierre Jourde, lauréat du prix 2019 pour Le voyage du canapé-lit chez Gallimard. Crise sanitaire oblige, le prix lui sera remis dans les semaines à venir, par La Montagne et la Société des Hôtels Littéraires, co-organisateurs de ce prix.




 

La seconde sélection avait été révélée le 11 mars dernier. Deux autres ouvrages étaient alors encore en lice Vie de Gérard Fulmard de Jean Echenoz (Éditions de Minuit) et Rome en noir de Philippe Videlier (Éditions Gallimard).

Donnant une suite au livre Le Bon cœur qui retraçait l’épopée de Jeanne d’Arc jusqu’à sa mort à Rouen, Michel Bernard relate cette fois, à travers Le Bon sens, l’histoire du second procès, celui de sa réhabilitation par l’Église en 1456, au terme de six années d’enquête.

Les deux titres renvoient au mot de Michelet : « Elle eut une action par la vive lumière qu’elle jeta sur une situation obscure, par une force singulière de bon sens et de bon cœur. » Le jury a salué un roman historique de haut vol et de grand style qui donne une dimension humaine et sensible à un personnage mythique : Jeanne d’Arc.


« Et Jehanne, la bonne Lorraine,
Qu’Anglois bruslèrent à Rouen
;
Où sont-ilz, Vierge souveraine
?...
Mais où sont les neiges d’antan
! »


La Société des Hôtels Littéraires se réjouit du couronnement du livre de Michel Bernard qui a su restituer le chant du poète François Villon et l’harmoniser à la parole de Jeanne d’Arc pour faire revivre ces figures historiques grâce à la beauté de leur voix.


« Je suis très fier de ce prix », a commenté le lauréat. « Alexandre Vialatte est un de mes écrivains préférés, au sens propre, incomparable. Ses livres m’accompagnent depuis longtemps. L’un de ses charmes est de me ramener à l’Auvergne et à Clermont-Ferrand où j’ai passé une partie magnétique de mon enfance, à Montferrand, rue des Chandiots, où le cousin magistrat de Alexandre Vialatte avait une propriété aujourd’hui disparue. »
 

La Montagne et l’Hôtel Littéraire Alexandre Vialatte félicitent chaleureusement le lauréat, Michel Bernard, à qui ils sont très heureux de remettre ce beau prix.

Sa dotation est traditionnellement de 6.105 euros, soit la somme de la hauteur du puy de Dôme (1.465 mètres) et de la longueur du fleuve Congo (4.640 kilomètres). Dès que les conditions sanitaires le permettront, Michel Bernard sera invité à l’Hôtel Littéraire à Clermont-Ferrand pour revenir sur les pas d’Alexandre Vialatte.

 
 

Retrouver la liste des prix littéraires français et francophones

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.