Michel Houellebecq au Palais de Tokyo : exposition Rester vivant

Cécile Mazin - 14.05.2016

Culture, Arts et Lettres - Expositions - Michel Houellebecq exposition - Palais Tokyo Houellebecq - Rester vivant Houellebecq


Non pas une exposition « sur » Michel Houellebecq, mais  une exposition « de » Michel Houellebecq : comment  l’écrivain produit une forme qui participe à la réinvention  de l’exposition en brouillant les cartes entre littérature, photographie et cinéma, entre réel et fiction.

 

 

Michel Houellebecq, Inscriptions #012. Courtesy Air de Paris. 

 

 

Poète, essayiste, romancier et réalisateur, Michel Houellebecq entretient un lien étroit avec la photographie, qui accompagne et prolonge sa réflexion depuis le début de sa carrière, et dont il fait souvent état dans ses romans. L’exposition est un scénario qui conduit le visiteur au travers des obsessions de l’écrivain.

 

Composée de sons, de photographies, d’installations et de films conçus par lui et par d’autres artistes invités (parmi lesquels Robert Combas), elle offrira ainsi une plongée dans le cerveau et le monde de ce créateur protéiforme qu’est Michel Houellebecq.

 

L’exposition prolonge l’exploration menée par le Palais de Tokyo des échos entre littérature et création contemporaine, depuis l’exposition sur Raymond Roussel en 2013, celle présentée à l’automne 2015 sur John Giorno, ou encore celle sur Jean-Michel Alberola ainsi que « Double Je », d’après une nouvelle de Franck Thilliez, qui s’achève le 16 mai 2016.