Mieux accueillir et rémunérer les auteurs : une charte pour les manifestations

Nicolas Gary - 15.11.2019

Culture, Arts et Lettres - Salons - manifestations littéraires - charte Nouvelle Aquitaine - rémunération auteurs salons


Le Festival des Littératures européennes de Cognac accueillait ce 15 novembre la journée professionnelle organisée par l'ALCA. Au cœur des sujets, les événements du livre, et notamment la signature de la charte Manifestations littéraires de qualité en Nouvelle Aquitaine.

Charte Manifestations littéraires de qualité



Cette charte, présentée par Patrick Volpilhac, directeur général d’ALCA, a été réalisée à partir de la charte nationale, tout en apportant des éléments plus spécifiques aux territoires de la Région. « Les organisateurs s’engagent à cocher progressivement les cases de cette charte, en avançant vers un idéal d’accueil pour les auteurs », indique-t-on en présentation.

L’idée sera également de sensibiliser le public en affichant cette charte dans les manifestations. « Elle est le fruit de plusieurs années d’aventures », indique Patrick Volpilhac, soulignant que c’est au sein de la FILL, Fédération interrégionale du livre et de la lecture, que les échanges ont débuté. « Il s’agissait de définir ce qu’est une manifestation littéraire, avec dans l’idée de travailler tous de concert. »
 
Charte Manifestations littéraires de qualité
Patrick Volpilhac, directeur génral de ALCA - Lydia Dussauze - présidente du Festival des Littératures européennes de Cognac


Les principaux objectifs sont entendus, et à l’avenir, cette charte devrait permettre « de valoriser les manifestations qui s’y conforment. Nous voulons tendre vers une qualité d’organisation qui profitera à tous les professionnels, auteurs, libraires, éditeurs, tout en s’adaptant à leurs besoins », souligne-t-il.

Il revient donc à la présidente du FLEC d’être la première à signer et s’engager, « un symbole intéressant, puisque notre festival a justement une visée européenne », note-t-elle. Par la suite, plus les manifestations s’engageront, plus il sera possible de valoriser leurs actions.

Revient également la notion de label : pourquoi une manifestation qui atteint la totalité ou quasi des objectifs, ne pourraient pas obtenir un label ? L’idée fait son chemin : désormais, on attend 2020, et l’engagement de chacun pour prendre de nouvelles orientations.

La présidente du FLEC, Lydia Dussauze, apportait à ActuaLitté quelques précisions : pour elle, c'est avant tout en faveur des auteurs que cette charte est tournée.


Dossier : Littératures européennes de Cognac 2019 : Lille, Bruxelles et Amsterdam

photos : ActuaLitté, CC BY SA 2.0


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.